Equipe-Expolaroid
L’équipe d’Expolaroid

Les nostalgiques du Polaroid font leur festival

Durant tout le mois d’avril, le festival national "Expolaroid" remet au goût du jour le Polaroid à Lyon. L’appareil photographique, star des années 70, refait alors son apparition comme un objet tendance, contrant la vague du numérique.

Le Polaroid, résistant de l’ère numérique
Cadrer, capturer, tirer, l’utilisation du Polaroid est aussi simple que ça. C’est peut-être ce qui lui a permis de résister à la folie du numérique jusqu’à aujourd’hui. La marque ne produisant plus désormais que des appareils numériques, les passionnés s’arrachent le précieux Polaroid dans les brocantes, les vide-greniers, et autres lieux d’échanges de particuliers à particuliers. Le Polaroid est devenu une pièce à collectionner, plus qu’un type d’appareil il est devenu un style. C’est le vintage de la photographie, donnant un aspect vieilli, une teinte presque sépia aux clichés développés instantanément.

La vedette d’un festival
La spécificité du précieux appareil, le festival « Expolaroid, » né à Nantes, l’a bien saisi. Sa deuxième édition a lieu tout le mois d’avril et s’étend à l’échelle nationale. La ville des Lumières honore donc l’événement, créé il y a un an, par un collectif de passionnés, eux-mêmes férus de « Pola. » À Lyon, il sera coordonné par l’association En Appart’Et. Au programme, des galeries dans des lieux insolites, des installations au cœur des traboules comme celle de la rue René-Leynaud (1er arr.), des expositions dans les cafés, les restaurants, et de la musique. Le temps fort de l’événement, c’est le safari photo prévu le samedi 19 avril. Le festival se propose même de prêter des appareils. À travers la cité des gones, les participants équipés devront arpenter les rues à la recherche de l’instant parfait pour avoir la chance de remporter le concours de « la plus belle photo. » Sur son site web http://www.expolaroid.com, l’équipe du festival inscrit toutes les expositions à ne pas manquer durant le festival, et ce, ville par ville.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut