© Hervé Deroo

Danse : May B, le chef-d’œuvre de Maguy Marin à Pôle en Scènes

Créé en 1981, May B, de Maguy Marin, est la pièce maîtresse de son parcours mais aussi tout simplement un chef-d’œuvre de l’histoire de la danse contemporaine qui ne cesse de tourner à travers le monde depuis 40 ans.

Inspirée de l’œuvre de Samuel Beckett, elle symbolisait en premier lieu une rupture, que la chorégraphe souhaitait, avec cette idée que dans la danse, les corps doivent être beaux et tous se ressembler.

Elle crée ainsi une écriture qui s’empare de la gestuelle rétrécie et d’atmosphères propres au théâtre, cherchant les interactions, les points de contact avec le langage chorégraphique pour trouver l’exaltation des corps, même dans les mouvements les plus infimes et les plus intimes.

La pièce nous plonge dans l’absurdité de la vie banale et misérable de dix personnages aux visages blafards et aux corps difformes propulsés sur scène, vêtus de pyjamas et chemises de nuit sales et désuets, le visage couvert par une couche de craie grise qui s’envole lorsqu’ils bougent.

Travaillant sur le rythme, l’immobilité et l’hésitation, creusant des trajectoires à l’intérieur desquelles cette communauté se déplace de manière impressionnante voire effrayante, Maguy Marin nous donne à voir une humanité livrée à elle-même, en proie à l’errance, la violence, la sexualité brute, à une multitude d’émotions, comme la peur, l’hostilité ou la tendresse, délivrant avec force et puissance une parade expressionniste faite de vies et d’histoires reconstituées !


May B – Maguy Marin – Le 15 mars à Pôle en Scènes, espace Albert-Camus, Bron – www.pole-en-scenes.com


 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut