Matinée de sensibilisation pour les vélos. ©CM

"We are parts" lance la nouvelle centrale d'achats des fabricants de vélos neufs

Dans le but de réduire les coûts et sécuriser les approvisionnements, "We are parts" lance une centrale d’achats de pièces dédiées aux fabricants de vélos neufs et de véhicules de mobilité légère.

L'importateur "We are parts" lance une nouvelle centrale d'achats de pièces dédiées aux vélos pour les fabricants, une initiative soutenue à hauteur de 40 000 euros par la Métropole de Lyon. Depuis la crise sanitaire, l’industrie française du vélo a connu plusieurs périodes de pénuries de pièces, mettant en difficulté financière les acteurs intermédiaires de la filière.

Trois grands objectifs

L'entreprise poursuit trois grands objectifs majeurs : la mutualisation des achats, la favorisation de la transition d'une stratégie d'achats centrée sur l'Asie vers l'Europe et la France, et enfin la préservation du besoin en fonds de roulement des fabricants de la filière cycle.

Lire aussi : "Il faut que les comportements changent" : une opération de sensibilisation pour les vélos organisée à Lyon

Emeline Baume, vice-présidente de la Métropole de Lyon, affirme que "la Métropole de Lyon met à disposition de nombreux outils à destination des acteurs impliqués dans la conception, la fabrication et la vente de vélos", "une économie dont nous avons besoin".

"Nous souhaitons être le partenaire des fabricants de vélos musculaires et vélos électriques ainsi que de tous les types de véhicules légers à assistance électrique", explique Jean-Philippe Champreux, co-fondateur
de « We are parts », entreprise dont l'objectif est de "renforcer la compétitivité de la filière et de développer le redéploiement industriel
sur son territoire"
.

Lire aussi : Sensibilisation et prévention, la Métropole de Lyon face au vol de vélos

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut