Le projet du musée des Tissus a été revu et corrigé après des plaintes des riverains. (Crédit DR)

Un mot d'ordre : "sauver" le Musée des Tissus à Lyon

Après avoir été retoquée, la Région a présenté lundi 16 janvier les modifications apportées à son projet "renaissance du Musée des Tissus".

La mise en place de ce projet a été chaotique. Les travaux avaient débuté fin 2020 avec la restauration de l’Hôtel Lacroix-Laval. Mais ça ne s'arrête pas là. Afin de relier L'Hôtel Lacroix-Laval et L'Hôtel Villeroy, la région a imaginé, en collaboration avec l'architecte Rudy Ricciotti un troisième bâtiment : l'Hôtel Neuf.

Là commencent les ennuis. Pour que le projet voie le jour, il faut modifier le plan local d'urbanisme. Contre toute attente, l'autorisation avait été donnée par la Métropole de Lyon mais l'enquête publique s'est achevée sur un refus. Point noir dans les plans de Laurent Wauquiez, le voisinage. Les commissaires enquêteurs ont refusé de valider cette modification, "pointant notamment l'impact pour les voisins, des nouvelles constructions envisagées, incitant la Région à revoir sa copie".

Nouveau projet, "meilleure façon de protéger"

Laurent Wauquiez a donc présenté sa nouvelle copie devant le cortège des acteurs du monde du tissu, de l'urbanisme et de la conservation. Suite à un exposé sur l'importance du savoir-faire lyonnais dans le domaine et la richesse que peut abriter le musée. Le président de la région a finalement détaillé les modifications apportées au projet initial.

Le gros changement apporté, c'est la hauteur. La première réticence des riverains au projet initial était celle de la vue qui aurait été obstruée par un bâtiment de 20 mètres de haut sortant de terre. Là, Laurent Wauquiez a retenu la leçon : "les dépendances sud (côté rue des remparts d'Ainay) s'érigent sans dépasser l’hôtel Villeroy, un niveau est supprimé et l'hôtel neuf reste maintenu à 15,5 m."

Projet initial @ Région Auvergne-Rhône-Alpes
Projet mis à jour @ Région Auvergne-Rhône-Alpes
Éléments supprimés du projet initial @ Région Auvergne-Rhône-Alpes

Sauvetage du Musée des Tissus

Le budget initialement annoncé par la Région pour le "sauvetage" du musée était compris entre 50 et 60 millions d'euros. Finalement, le budget sera plus proche des 60. Laurent Wauquiez peste contre l'État : "il ne finance que 10% du projet, lorsqu'il faut soutenir Paris ce n'est pas la même chose" en ajoutant "la culture ce n'est pas seulement à Paris, c'est aussi en Auvergne-Rhône-Alpes !"

"L'État ne finance que 10% du projet", peste Laurent Wauquiez

Le président de la région a, par ailleurs, tenu à remercier les riverains du Musée des Tissus. "Je regrette que la discussion ne se soit pas faite dès le départ." Ces derniers ont encore le temps de réfléchir et d'échanger entre eux avant le départ des travaux. Si le projet est validé, la première échéance est prévue en 2026 avec l'ouverture de L'Hôtel Lacroix-Laval suivi, en 2028 de l'ouverture totale du site.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut