Centrale nucléaire de Cruas-Meysse
La centrale nucléaire de Cruas-Meysse

Un exercice nucléaire à Cruas-Meysse pour tester l’organisation de crise en cas d'accident nucléaire

Une simulation d'accident nucléaire est organisée dans l'une des quatre centrales nucléaires d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Alors que l'opérateur nucléaire ukrainien Energoatom a accusé lundi la Russie d'avoir bombardé le site de la centrale de Pivdennonooukraïnsk, dans le sud du pays, le risque d'accident nucléaire est sur toutes les lèvres.

En Auvergne-Rhône-Alpes, région la plus nucléarisée de France, dans le cadre du programme national d’exercices prévu pour l’ensemble des centrales du parc nucléaire français, les préfectures de l'Ardèche et de la Drôme, avec la collaboration d'EDF, ont décidé d'organiser un exercice de sûreté à la centrale de Cruas-Meysse, en Ardèche.

Lire aussi : Lyon, cœur du nucléaire de demain

Cette simulation d'accident nucléaire, prévue les 20 et 21 octobre prochain, a pour objectif de "tester l’organisation de crise qui serait déployée par les pouvoirs publics et EDF afin d’assurer la protection de la population dans l’hypothèse d’un accident nucléaire".

Dans le but d’informer la population de cet exercice, une réunion publique d’information et d’échange est organisée par la préfecture de l’Ardèche, lundi 26 septembre, à partir de 18h30, dans la salle commune de Savasse. 

L’autorité de sûreté nucléaire (ASN), EDF, la mission nationale d'appui aux risques nucléaires (MARN), le bureau interministériel de protection civile (BIPC) et les services de la préfecture de la Drôme participeront à cette réunion. La préfecture de l'Ardèche retransmettra cette dernière en direct sur sa page officielle Facebook. 

carte_nucleaire
@Lyon Capitale

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut