Course sauvage automobile en Colombie
Course sauvage automobile en Colombie

Course sauvage mortelle à Saint-Quentin-Fallavier : le conducteur positif au cannabis déféré

Un jeune homme de 19 ans, mis en cause dans l'accident qui a fait un mort et six blessés à Saint-Quentin-Fallavier, a été déféré. Il encourt 10 ans d'emprisonnement pour homicide involontaire aggravé par la prise de stupéfiants.

Dans la nuit du 17 au 18 septembre dernier, dans une zone logistique de la commune de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère, un accident mortel s'est produit en marge d'un rassemblement de véhicules organisé pour réaliser des courses sauvages, non autorisées. Le passager arrière de la Seat Ibiza est mort sur le coup suite à la violence du choc, tandis que la passagère avant droite était gravement blessée et dont l'état de santé reste "extrêmement préoccupant". Cinq autres personnes ont été blessées dans l'accident qui s'est produit "à grande vitesse". 

Le parquet de Vienne vient d'annoncer que le conducteur de la Seat, âgé de 19 ans, et sans aucun antécédent judiciaire, qui a provoqué l'accident - la 308, en tête s'apprêtait à tourner à gauche pour rejoindre son lieu de stationnement quand la Seat Ibiza arrivait derrière circulant sur la voie de gauche pour opérer un dépassement non autorisé - a été déféré dans le cadre d’une information judiciaire.

Sous l'influence du cannabis

Le conducteur, passionné de courses automobiles, avait déjà été verbalisé le 30 juillet dernier pour sa participation à une manifestation non autorisée de voitures. Lors des analyses de cet accident mortel, il a été testé négatif à l’alcool mais positif au cannabis. 

Le conducteur a été mis en examen des chefs  d'"homicide involontaire aggravé par la violation délibérée d'une obligation de prudence ou de sécurité (vitesse et dépassement non autorisé) et après avoir fait usage de stupéfiants" et" blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail de plus de 3 mois sur la jeune passagère et de moins de 3 mois sur les occupants de la 308 avec les mêmes circonstances aggravantes", il encourt 10 ans d'emprisonnement. 

Il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire, interdiction de contact avec les victimes, interdiction de paraître à Saint-Quentin-Fallavier, obligation de travailler ou suivre une formation et obligation de soins.

L’enquête se poursuit désormais sous l’autorité du juge d’instruction de Vienne. Les organisateurs du rassemblement de véhicules, vivement recherchés, encourent quant à eux deux ans de prison.

Lire aussi : Près de Lyon : un nouvel accident impliquant une trottinette électrique

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut