Trottinette électrique
Trottinette électrique ©Romane Thevenot

Rhône : causes et conséquences des accidents de trottinette électrique

L'Académie nationale de médecine a sorti un rapport sur les accidents de trottinette électrique. Quelles en sont les causes et les conséquences ?

L'Académie de médecine l'affirme, "laccidentologie liée à leur utilisation est devenue un problème sanitaire majeur." Avec la propagation des solutions de "free floating" et des propriétaires d'engins, de plus en plus d'accidents dans les milieux urbains. Selon le registre du Rhône, ils auraient été multipliés par 7,3.


Académie nationale de médecine : "un problème sanitaire majeur."


Les conséquences de ces accidents

Dans une majorité des cas, les lésions se trouvent sur les membres supérieurs des victimes. Cependant, le rapport montre que les chutes en trottinette provoquent plus de blessures à la tête que chez les cyclistes. En effet, lors d'une chute à vélo, on tombe plus souvent latéralement. 74% des trottinettistes sont touchés à la tête contre 43% chez les cyclistes.

Des engins à revoir

De prime abord, l'Académie nationale de médecine pointe le matériel. Si la résistance aux chocs et le verrouillage de la charnière sont réglementés par l'ARCOM, "des lacunes persistent." Le choix du diamètre des roues et de la largeur de la plateforme est laissé aux fabricants, "deux paramètres essentiels qui contribuent à la stabilité de l’engin et de son conducteur."


"Des lacunes persistent" sur la fiabilité des engins


Autre élément pointé, celui de la puissance des moteurs. Lorsqu'il s'agit de vélos électriques, les engins dépassant les 250W sont considérés comme des cyclomoteurs. Pour les trottinettes, la puissance est libre. La vitesse est bridée à 20 ou 25 km/h mais il est possible de s'affranchir de cette limitation très facilement.

L'erreur humaine

Le rapport pointe aussi du doigt la consommation d'alcool ou de produits stupéfiants. Ces derniers sont présents chez une grande partie des victimes d'accidents. Les automobilistes et autres usagers de la route font aussi partie de l'équation. Les endroits de la chaussée identifiés comme les plus dangereux sont les carrefours et les ronds-points.

Trottinette électrique
Trottinette électrique ©Romane Thevenot

Autre élément apporté, les propriétaires de trottinettes sont moins victimes d'accidents que les usagers de "free floating". En moyenne, ces derniers ont moins d'expérience au guidon, sont moins prudents sur la route et ne possèdent pas les protections adéquates.

Sur le même sujet : Nouvel accident de trottinette à Lyon, un homme grièvement blessé

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut