Image d’illustration vaccin contre le covid-19 @WilliamPham

Métropole de Lyon : plus de 1 000 vaccins anti-covid périmés injectés après une erreur

Au mois de février dernier, 1 350 doses de vaccins contre le Covid-19 ont été administrées aux patients d’un centre de Vaulx-en-Velin, alors qu’elles étaient périmées depuis quelques jours. 

En pleine campagne d’administration de la 3e dose de vaccin, au mois de février dernier, un centre de vaccination de Vaulx-en-Velin a été confronté une situation pour le moins inhabituelle, de par son ampleur. Selon des informations du Progrès, confirmée par l’ARS, 1 350 personnes ont été inoculées avec une dose de Moderna ou de Pfizer périmées. 

Une nouvelle dose injectée

À nos confrères, l’agence régionale de santé précise que la date de péremption des vaccins était dépassée depuis "quelques jours". Une erreur d’étiquetage serait à l’origine de cet incident, "les dates de décongélation n’ayant pas été reportées sur chacun des flacons par les professionnels du centre".

Ces injections n’auraient pas entraîné d’effets indésirables chez les personnes vaccinées, « une dose dont la date est dépassée ne peut pas devenir toxique », explique ainsi l’ARS au quotidien régional. Par mesure de précaution, les patients concernés ont néanmoins reçu une nouvelle dose de vaccin afin d’être certains de l’efficacité de l’injection. 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut