Métropole de Lyon : la généralisation de la semaine "en 4 jours" vient d'être votée

Après l'expérimentation depuis septembre 2023 de la semaine "en 4 jours" à Lyon, la généralisation du dispositif vient d'être votée au conseil métropolitain.

Vers une semaine "en 4 jours" à partir du 1er septembre 2024 pour les agents de la Métropole de Lyon ? Depuis septembre 2023, la Métropole de Lyon mène une expérimentation de la semaine "en 4 jours", près de 93% des agents sont favorables à la pérennisation du dispositif, cette généralisation vient d'être votée au conseil métropolitain.

La Métropole se dit "fière" de proposer la semaine "en 4 jours"

Dans un communiqué, la Métropole de Lyon garantit plusieurs points concernant cette semaine "en 4 jours". Selon elle, ce dispositif n'a pas "d'impact sur la continuité et la qualité du service public". En plus de "concourir à l'attractivité de la Métropole", cette mesure est considérée comme "attrayante pour les agents à temps partiel et très appréciée des anciens temps partiels qui expérimentent", en plus d'avoir "des bénéfices sur la qualité de vie" (43% estiment leur niveau de stress en baisse et près de 60% notent une baisse de leur niveau de fatigue, selon le communiqué).

Lire aussi : La Métropole de Lyon renforce ses dispositifs contre l'habitat indigne

Zémorda Khelifi, vice-présidente de la Métropole de Lyon déléguée aux Ressources humaines, affirme "qu'après près d’un an d’expérimentation, la Métropole de Lyon est fière de proposer la semaine en 4 jours à l’ensemble des agents qui le souhaitent, dans la mesure où ils sont éligibles au dispositif et
ont l’accord de leur supérieur hiérarchique"
.

Les ajustements de cette généralisation

La Métropole annonce que cette semaine "en 4 jours" sera éligible "à l’ensemble des agents volontaires à temps plein (qui travaillent 1607 heures par an)". Le jour non travaillé sera fixe, et il sera demandé à l'agent d'être présent au moins trois jours par semaine sur site. Trois scénarios sont proposés aux agents éligibles :

  • un cycle en 4 jours avec 36 heures travaillées par semaine donnant droit à 24 jours de congés
    et RTT par an ;
  • un cycle en 4,5 jours avec 37h15 travaillées par semaine donnant droit à 34 jours de congés
    et RTT par an ;
  • un cycle alternant semaines de 4 et 5 jours avec une semaine de 33 heures travaillées sur 4
    jours et 41h15 sur 5 jours donnant droit à 33,5 jours de congés et RTT par an.

Selon la Métropole, la pérennisation de ce dispositif sera déployée en deux temps, un premier à partir du 1er septembre 2024 pour les collectifs déjà expérimentateurs et / ou qui seraient organisés à temps pour que les agents qui le composent puissent adopter l'un des nouveaux cycles de travail imaginé, et un deuxième à partir du 1er janvier 2025 pour tous les collectifs qui auront besoin des quelques mois de fin d'année pour repenser leur organisation collective.

Lire aussi : Le nouveau réseau de chaleur de la Métropole de Lyon validé

Zémorda Khelifi conclut : "L’enquête menée prouve que cette nouvelle organisation de travail a amélioré la qualité de vie personnelle et professionnelle de nos agents. Je suis également fière que ce dispositif ait permis de favoriser une plus grande égalité professionnelle entre les hommes et les femmes".

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut