Hôtel de la Métropole de Lyon © Tim Douet

Le nouveau réseau de chaleur de la Métropole de Lyon validé

À l’occasion du conseil métropolitain de la Métropole de Lyon, le lancement d’un futur réseau de chaleur sur l’Ouest de la Métropole de Lyon a été validé.

En conseil métropolitain ce lundi 24 juin, le projet du nouveau réseau de chaleur de la Métropole de Lyon a été validé. Ce réseau qui devrait être l'un des plus grands de France va nécessiter un investissement de 200 millions d'euros et intégrera plusieurs villes comme Tassin-la-demi-Lune, Sainte-Foy-lès-Lyon, Francheville et la Tour de Salvagny ainsi que les 9e et 5e arrondissement de Lyon.

A lire aussi : Le marché du chauffage urbain du sud-ouest de Lyon attribué sur fond de polémique

"L’intégration de la commune de Craponne, malgré les défis techniques, est proposée en option pour augmenter la couverture du réseau. Des terrains pour les chaufferies bois ont été identifiés : un terrain à Sainte-Foy-lès-Lyon et un autre à Craponne" explique la Métropole dans un communiqué. Des chaufferies pourraient également sortir de terre dans le 9e arrondissement de Lyon.

Objectif 200 000 logements raccordés

Ce nouveau réseau devrait permettre, à terme, de livrer de la chaleur "renouvelable et économique" à l'équivalent de 25 000 logements sur la métropole. "La consultation des entreprises sera lancée dans l’été pour un démarrage des travaux fin 2026" poursuit la collectivité. Actuellement, la Métropole de Lyon compte sept réseaux de chaleur publics, dont six en concession et un en marché d'exploitation.

Avec le nouveau réseau, à l'horizon 2026, l'objectif est d'atteindre 200 000 logements raccordés aux différents réseaux de chaleur.

Lire aussi : Des élus accusés de favoritisme dans l'attribution du marché du chauffage urbain de la Métropole de Lyon

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut