Métro © Tim Douet

Métro, bus, tram, le ticket TCL passera à 2 euros en 2023 à Lyon

Lundi 28 novembre, le président de la Métropole de Lyon et du Sytral avait confirmé une hausse du prix des TCL en 2023. Celle-ci devrait être de 10 centimes pour les tickets de bus, métro et tramway qui passeront à 2 euros. 

Comme nous vous l’expliquions dès le mois de septembre, en 2023 le prix des abonnements TCL augmentera de manière plus significative qu’à l’accoutumée. Habituellement située autour de 1,5% à 1,7% la hausse du coût des abonnements et du prix des tickets sera cette fois de 3,3%. Ce pourcentage d’augmentation dévoilé ce mercredi matin par Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon et du Sytral, sur le plateau de BFM Lyon, devra être voté au mois de décembre. 


"Nous aurons une augmentation de 3 euros pour les abonnements [...] et de 10 centimes du ticket qui passera à 2 euros", Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et du Sytral


Concrètement, "nous aurons une augmentation de 3 euros pour les abonnements, si le Sytral le vote en décembre, et de 10 centimes du ticket qui passera à 2 euros. Donc on est très loin de l’augmentation de l’île de la France [estimée à 20%, NDLR]. C’est une augmentation moyenne de 3,3% raisonnable et nécessaire pour continuer à investir sur notre réseau de transport en commun", précise l’élu écologiste. L’abonnement adulte pour emprunter en illimité le métro, le bus et le tramway passera donc à 66,40 € à 69,40 €  euros par mois début 2023. 

Ces nouvelles tarifications seront soumises au vote des élus du Sytral le 8 décembre. (Crédit Sytral)

Des mesures qui doivent permettre au Sytral d’amortir sa facture d'électricité qui a déjà grimpé de 20 millions d’euros cette année, selon le président du Sytral, et qui devrait augmenter de "50 à 60 millions d’euros" en 2023 prévenait il y a quelques semaines Jean-Charles Kohlhass, son vice-président. 

Le prix de certains abonnements sanctuarisé

Cette hausse doit aussi donner la possibilité au Sytral de continuer à investir dans le développement du réseau avec notamment l’arrivée des trams T6, T9, T10 ou encore la prolongation du métro B. "Pour faire tout ça, il nous faut des recettes, plaide Bruno Bernard. Nous augmentons donc de 50% la subvention de la Métropole de Lyon au Sytral, c’est 10 millions d’euros de plus. On a aussi fait le choix d’augmenter de 8% le versement de mobilité que paient les entreprises de plus de 11 salariés", rappelle l’élu tout en insistant sur la sanctuarisation du prix de certains abonnements annoncée lundi 28 novembre. 

Lire aussi : TCL : les tarifs jeunes et solidaires n'augmenteront pas

Les tarifs solidaires et jeunes "seront maintenus" au niveau actuel, c'est-à-dire 25 € pour les 18-25 ans et 10 € pour le tarif solidaire réduit. "Le choix que nous faisons c’est que pour 57% des abonnés il n’y aura pas d’augmentation", a répété ce matin Bruno Bernard. Non sans souligner que de manière générale les tarifs augmentent chaque année "pour avoir des transports de qualité qui fonctionnent". À l’heure où le métro B est encore sujet à de nombreuses pannes liées à son automatisation, il n'est pas certain que le message soit accueilli à bras ouvert par tous les usagers.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut