Villeurbanne - capture d'écran twitter
Villeurbanne Capitale Française de la Culture 2022 – capture d’écran twitter

700 000 spectateurs accueillis à Villeurbanne, capitale française de la culture en 2022

À quelques semaines de la fin de son année de capitale française de la culture, Villeurbanne a dressé un premier bilan satisfaisant de l'évènement. Environ 700 000 personnes ont été accueillies en 2022 pour assister aux 660 événements déjà organisés.

En amont du lancement de Villeurbanne 2022, capitale française de la culture, le maire de la ville, Cédric Van-Styvendael promettait "un an où la culture sera omniprésente dans l’espace public, dans les salles, dans les évènements. [...] C’est ça la capitale française de la culture : la culture partout, pour toutes et tous, dans un accès facilité et renouvelé". Un an plus tard, au moment de dresser le bilan des onze derniers mois, qui ont déjà vu l’organisation de 660 évènements culturels à Villeurbanne, le pari de l’élu socialiste semble tenu. 

Pérenniser certaines actions

À un mois de la fin de l’année, quelque 700 000 visiteurs ont déjà été accueillis dans les rues et salles de la ville de 150 000 habitants. "Les fréquentations cumulées représentent plus de 4 fois la population de Villeurbanne", s’est félicité mardi Stéphane Frioux, adjoint à la Culture. Les temps forts de l’année écoulée sont sans nul doute le spectacle Royal de Luxe qui a attiré pas moins de 150 000 visiteurs, le Festival Réel organisé par des jeunes auquel 50 000 personnes ont assisté, Faites de la musique qui a réuni 80 000 spectateurs ou encore la Fête du livre jeunesse et ses 30 000 participants. 


"Ce que nous avons expérimenté avec succès en 2022 dans le cadre de Capitale française de la culture est venu conforter nos ambitions et notre capacité à les réaliser", Cédric Van-Styvendael, maire de Villeurbanne


"Nous souhaitons conduire une politique culturelle qui entrecroise la création et l’éducation. […] Ce que nous avons expérimenté avec succès en 2022 dans le cadre de Capitale française de la culture est venu conforter nos ambitions et notre capacité à les réaliser", fait valoir Cédric Van-Styvendael. Certaines actions pourraient ainsi être pérennisées à l’instar des minimixes ou du festival Réel. Reste désormais à trouver un équilibre budgétaire pour cet événement gratuit qui a dû bénéficier d’une rallonge de 1,1 millions d’euros pour être mené à bien et qui à donc coûté 2,1 millions d’euros à la Ville. Avec 50 000 spectateurs accueillis, le succès a été au rendez-vous et "si l’envie et la volonté [de le renouveler, NDLR] sont bien là, les contraintes budgétaires nous imposent de bien étudier le projet avant de pouvoir le mettre en œuvre", explique Stéphane Frioux. 

Un budget dépassé de 3,5 millions d'euros

Le budget, il en a également été question mardi 29 novembre au moment de dresser ce premier bilan. Annoncé à hauteur de 10 millions d'euros, le budget de Capitale française de la culture s’approche finalement des 13,5 millions d’euros. "Cette évolution du budget n'est pas liée à une non-maîtrise de nos budgets. Ce qu'on avait prévu a bien été réalisé, quasiment dans les prix", s'est-il défendu, "mais il y a eu beaucoup plus" d'évènements que prévu initialement, dont les trois jours de spectacles de la compagnie Royal de Luxe, qui ont coûté 3 millions d’euros. 


"Pour tenir les délais et être à la hauteur du label, la Ville a dû revoir sa participation à la hausse", Cédric Van-Styvendael, maire de Villeurbanne


"J'ai une haute conscience de la question des finances publiques", a insisté Cédric Van Styvendael, en rappelant le caractère exceptionnel de cette année avec "700 événements". "Pour tenir les délais et être à la hauteur du label, la Ville a dû revoir sa participation à la hausse, notamment pour pérenniser les postes de coordination des minimixes dans les écoles. Mais je considère cette dépense davantage comme un investissement pour l’avenir ! " justifie l’élu socialiste.

Pour clôturer cette année dédiée à la culture, la Ville proposera aux habitants et aux visiteurs un grand spectacle de lumière sur la façade de l’Hôtel de Ville. Composé d'animations et illustrations 2D et 3D ce show de 20 minutes baptisé Vital rendra hommage aux grands moments de "Villeurbanne 2022". Créé par les Allumeurs de rêve, ce spectacle sera visible de 18 à 21 heures tous les soirs du 16 décembre au 1er janvier.  

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut