Lyon : 7e samedi de mobilisation des anti-pass samedi, un rassemblement pro-vaccin lundi dans le 2e arrondissement

Septième samedi de mobilisation, ce 28 août, pour les militants anti-pass sanitaire. Deux nouvelles mobilisations sont programmées. Lundi, un rassemblement pro-vaccin est lui prévu à Lyon. Explications.

Depuis six semaines, les samedis sont rythmés par des mobilisations anti-pass sanitaire dans les rues de Lyon. Avec deux mobilisations à chaque fois (lire le décryptage de Lyon Capitale ici).

Lire aussi : Dans deux cortèges distincts, plusieurs milliers de manifestants anti-pass sanitaire défilent dans les rues de Lyon

Lundi, le 30 août, c'est (aussi) un rassemblement pro-vaccin qui est prévu. Avec rendez-vous à 18h place Antonin-Poncet, dans le 2e arrondissement de Lyon, au titre de "Fraternité citoyenne, tous vaccinés pour une liberté partagée". C'est une idée de Jacques Boucaud, ancien journaliste, ancien candidat socialiste à la mairie de Mâcon et responsable presse de la campagne de David Kimelfeld (ex-LREM) aux élections métropolitaines de 2020.

"On entend que ceux qui sont anti-vaccin, déplore l'ancien journaliste. Je me suis fait traité de fasciste sur les réseaux sociaux car j'ai dit que j'étais favorable au vaccin. Ce qui m'a fait réagir, c'est la violence des propos. On ne peut pas laisser ça... J'ai eu l'idée pendant l'été (de ce rassemblement)".

"On ne veut pas de banderole politique, c'est un rassemblement citoyen indépendant"

Celui qui était encore responsable presse en juin 2020 de la campagne métropolitaine de David Kimelfeld, l'ex-président de la Métropole de Lyon entre 2017 et 2020, réfute tout téléguidage politique. "Il n'y aucune démarche politique. Il n'y a personne derrière. On est un groupe de citoyens, il y a des gens de droite, de gauche, du centre, c'est un rassemblement citoyen. Pourquoi vouloir forcément en faire un évènement politique ? Je tombe des nues quand on me dit ça, je ne suis pas macroniste. On ne veut pas de banderole politique. C'est un rassemblement citoyen indépendant", assure Jacques Boucaud.

Les manifestations à Lyon ces derniers samedi anti-pass sanitaire ont rassemblé environ entre 2000 et 3000 participants. Combien de personnes sont espérées lundi ? "C'est la grande inconnue, j'ai eu beaucoup de retours positifs mais je n'ai aucune idée du nombre de personnes qui seront là. On a choisi lundi et pas samedi car on ne cherche pas la confrontation. On est juste là pour exprimer nos idées.  Notre position, il faut qu'elle soit entendue aussi", conclut l'ancien journaliste.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut