Les règles à respecter pour se déplacer en trottinette électrique à Lyon

Après les nombreux accidents de trottinette électrique survenus à Lyon ces derniers mois, la police nationale du Rhône rappelle "que toutes les règles du code de la route s'appliquent aux trottinettes électriques". 

Avec de nombreux accidents, dont un ou deux adolescents ont été percutés mortellement, le lundi 22 août à Lyon, la police nationale du Rhône, rappelle que même au guidon d'une trottinette électrique "les règles du code de la route" s'appliquent. En effet, ces deux roues sont classifiés dans le code de la route comme engin de déplacement personnel.

Des règles spécifiques s'appliquent à leur usage :

  • Souscrire une assurance ;
  • 1 trottinette = 1 personne ;
  • Ne pas utiliser ses écouteurs et son téléphone ;
  • Porter des objets rétro-réfléchissant (exemple, un gilet de sécurité) ;
  • Laisser le trottoir aux piétons.

Des amendes plus ou moins sévères

Le non-respect de ces règles peut entraîner une amende. Pour les infractions les plus courantes, la plus petite amende est de 35 euros pour une absence de gilet rétro-réfléchissant, mais les sanctions peuvent monter jusqu'à 1 500 euros pour la conduite d'un engin débridé dépassant les 25 km/h.

Lire aussi :

Depuis l'arrivée des premières trottinettes électriques en libre service à Lyon en 2018, les Lyonnais ont vu l'utilisation de ce moyen de transport s'accroître. Pour la seule année 2021, l’adjoint aux mobilités Valentin Lungenstrass, estimait à 400 000 le nombre déplacement enregistrés. Une explosion du trafic qui ne se fait pas sans problème. Selon une étude passée sous les radars et que Lyon Capitale s’était procurée il y a quelques mois, il y aurait "au bas mot"  1 200 accidents de trottinettes à Lyon chaque année. Soit 11 fois plus que les statistiques de la Sécurité routière.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut