Les élections régionales vont-elles être à nouveaux repoussées ?
© Tim Douet

Législatives : une candidature surprise chez les Insoumis dans la 7e circonscription du Rhône

Un temps annoncé comme candidat dans la 7e circonscription du Rhône, l'ancien magistrat lyonnais Albert Lévy n'a pas été retenu pour faire campagne lors des législatives. Le choix s'est finalement porté sur Abdelkader Lahmar, professeur à Vaulx-en-Velin, désormais candidat de la NUPES.

À Vaulx-en-Velin, la candidature d'Albert Lévy semblait acquise en tout point. L'ancien magistrat était fortement pressenti pour être candidat dans la 7e circonscription du Rhône dans le cadre des élections législatives, comme le révélaient nos confrères de Rue89Lyon. Mais c'est finalement le nom d'Abdelkader Lahmar qui a été retenu par l'union de la gauche dans cette circonscription regroupant les communes de Bron, Vaulx-en-Velin, Rillieux-la-Pape et les deux Sathonay. "J'endosse la lourde charge de porter la voix de toutes les Françaises et tous les Français qui veulent bâtir un nouveau monde", déclare lundi 9 mai le professeur d'économie récemment investi par la NUPES (nouvelle union populaire écologique et sociale). " Nous sommes prêts pour un programme de rupture" poursuit le membre du collectif  " On s'en mêle".

Albert Lévy se retire

Alors que la révélation de sa potentielle candidature avait fait des remous chez les Insoumis locaux, Albert Lévy a expliqué renoncer à se présenter aux législatives sur les réseaux sociaux. "Je poursuis cependant mon combat contre l'ED, le maintien de l'Etat de droit, ainsi qu'en faveur d'une justice humaine égale pour tous qui ne soit plus un idéal inatteignable" a-t-il expliqué.

Pour rappel, l'hypothèse de son investiture, dans une circonscription où Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête lors du premier tour de la présidentielle, avait crispé certains militants. À commencer par Thibault Logereau, militant à Bron, qui avait annoncé se retirer de la campagne pour dénoncer ce "parachutage". "Sur nos territoires, le choix d’imposer une candidature parachutée a été fait sans consultation des militant.e.s et de manière verticale. […] Aujourd’hui, de part ce parachutage, on procède à une élimination d’une potentielle candidature féminine, jeune, habitant.e de quartier populaire", avait-il lâché sur son compte Facebook.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut