Une soixantaine de policiers sont intervenus hier, samedi 4 mai, pour déloger des sans-abris © compte X Jamais sans toit

Législatives : Jamais Sans Toit alerte sur le danger d'une victoire du RN

Le collectif s'inquiète du risque de voir gagner l'extrême-droite le 30 juin, qui "mettrait en danger les familles hébergées".

À quelques jours du premier tour des législatives, dans un communiqué, Jamais Sans Toit alarme sur les conséquences d'une victoire du RN aux législatives le 30 juin. Le collectif, qui héberge des enfants et des familles au sein de certaines écoles lyonnaises, précise que "135 enfants sont recensés, et 31 d'entre eux ont la chance de trouver refuge chaque nuit dans neuf écoles de la ville de Lyon", un chiffre cinq fois plus important qu'il y a deux ans à la même date. "Les 30 juin et 7 juillet, les écoles feront office de bureaux de vote. Là se jouera le destin de ces enfants et de leurs parents".

"Une remise en cause de notre démocratie"

Pour le collectif, une victoire du parti d'extrême-droite "ouvrirait la voie à une remise en cause des fondements de notre démocratie", il assure que "les personnes étrangères seront les principales victimes de la politique xénophobe et discriminatoire qui sera menée". Jamais Sans Toit affirme que les intérêts de ces enfants seront "profondément menacés par la mise en œuvre de la préférence nationale". Initiatives citoyennes solidaires réprimées, multiplication des passages à l'acte haineux dans l'espace public, c'est ce que redoute le collectif en cas d'une victoire du RN.

Lire aussi : Evacuation du gymnase Dargent à Lyon : Jamais sans toit évoque une "défaite morale"

"Faire un geste politique fort"

Si ce cas de figure devient réalité, le collectif s'en remet aux maires républicains, les appelant à "faire un geste politique fort en usant de leur pouvoir de réquisition comme leurs pouvoirs de police l’y autorisent en cas de menace de trouble à l'ordre public". Le collectif rappelle également "qu'aucune solution officielle d’hébergement n’a été proposée à ces familles", et que "tout porte à croire que les autorités compétentes se satisfont de cette générosité citoyenne".

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut