"La gauche de contestation est dans la posture", pourquoi le candidat PS maintient sa candidature à Vaulx ?

Le socialiste Stéphane Gomez maintient sa candidature dans la 7e circonscription du Rhône (Rillieux, Vaulx, Bron) malgré l'accord national avec les Insoumis. Il explique à Lyon Capitale pourquoi.

Comme dans la 2e circonscription du Rhône (Lyon 1, Lyon 4, Lyon 2, Lyon 9), il y aura aussi une candidature issue du PS dans la 7e circonscription du Rhône (Vaulx, Rillieux, Bron) malgré l'accord national entre le PS, les écologistes, les communistes et les Insoumis. Dans l'accord, cette 7e "circo" revient aux Insoumis. Abdelkader Lahmar, professeur à Vaulx-en-Velin, sera le candidat de NUPES.

Le socialiste Stéphane Gomez maintient sa candidature. 1er adjoint au maire de Vaulx-en-Velin, proche d'Hélène Geoffroy, la maire de la commune de 50 000 habitants, Gomez est également conseiller à la Métropole de Lyon.

"Il y a un accord de la direction nationale du PS qui pour sauver quelques sièges fait le choix d'une démarche électoraliste. Il n'y a pas d'accord de projet. C'est un accord d'illusion, rien n'a été tranché sur le fond. Avec des questions importantes sur la République, sur l'Europe qui restent en suspens. La question du pouvoir d'achat n'est pas évoquée dans l'accord.  Il reste tout un espace politique, celui de la gauche de transformation", explique Stéphane Gomez à Lyon Capitale.

"Il n'y a pas d'accord de projet. C'est un accord d'illusion, rien n'a été tranché sur le fond"

"Dans la 7e circonscription, on a des candidats plus à droite, on a des candidats d'extrême droite, on a une gauche de posture mais il n'y a pas de candidat, à part moi, de cette gauche de transformation", affirme-t-il. "Sur la question du dégel du point d'indice, je suis naturellement favorable au dégel du point d'indice. Je sais aussi derrière que va se poser pour les collectivités la question du coût en budget de fonctionnement. Et quelles sont les mesures qui sont proposées pour accompagner les collectivités dans ces démarches ? C'est un exemple que la gauche de contestation est dans la posture mais pas dans la réalisation, elle ne pose pas la question de comment en pratique on va mettre en place ces mesures".

Le candidat souhaite notamment axer sa campagne sur la question du pouvoir d'achat "la hausse du SMIC de 200 euros, du minimum vieillesse que je propose de passer de 900 à 1 000 euros, du dégel du point d'indice mais à chaque fois avec la question de comment on accompagne les entreprises ou les collectivités", poursuit Gomez. Il compte aussi parler de sécurité. "Encore ce week-end, il y a eu des rodéos à Rillieux, il faut apporter des réponses". Le candidat propose aussi de généraliser le dispositif "A vos cross" sur l'ensemble de la circonscription.

Il est notamment soutenu par la maire PS de Vaulx-en-Velin, Hélène Geoffroy, par l'ancien maire PS de Villeurbanne entre 2001 et 2020, Jean-Paul Bret, et par la maire PS de Feyzin, Muriel Laurent.

Dans cette 7e circonscription du Rhône, la députée sortante LREM Anissa Kheder est candidate à sa réélection. Le maire LR de Rillieux, Alexandre Vincendet, est aussi candidat, comme Tiffany Joncour pour le RN.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut