Football féminin. ©Antoine Merlet.

L'OL vend sa franchise américaine de Seattle Reign FC et empoche 53 millions d'euros

Le club lyonnais annonce ce lundi la cession du Seattle Reign FC, racheté notamment par les Seattle Sounders et le groupe Carlyle.

L'Olympique Lyonnais a confirmé ce lundi matin la vente de sa franchise américaine, le Seattle Reign FC. Une cession devant injecter 53 millions d'euros dans les caisses du groupe. Cette vente comprendrait ainsi la totalité de la participation de l'OL, soit 97% du capital social du club féminin. "Le prix de vente est de 58 millions de dollars (environ 53,6 millions d'euros à ce jour) pour 100% des parts", écrit le groupe.

Lire aussi : Ligue 1 : l'Olympique lyonnais renverse Toulouse

Un retour au football masculin

Si cette cession survient peu après l'entrée en fonction de Michele Kang, la décision de céder le Seattle Reign FC s'inscrit dans une stratégie globale. Le groupe souhaite en effet se concentrer davantage sur le football masculin. Ce qui devrait notamment permettre "une plus-value de cession dans les comptes de l'exercice 2023-2024". Dans le cadre de cette transaction, l'OL Groupe a donc signé un accord avec un consortium incluant les Seattle Sounders et la société d'investissement Carlyle. Mais la transaction doit encore être approuvée par le Conseil d'administration de la National women's soccer league (NWSL).

Fondée en 2012, la franchise avait été acquise par l'OL en 2020. Le Seattle Reign FC faisait d'ailleurs partie des huit équipes fondatrices de la Ligue américaine. La dernière saison du club s'était conclue par une défaite face à l'équipe de Gotham en playoffs de la NWSL. Un match qui avait également marqué la fin de carrière de la joueuse Megan Rapinoe.

Lire aussi : Saluts nazis lors d'OM-OL : l'incitation à la haine raciale écartée par le tribunal

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut