‘ Fiche d’identité • 13 salariés • 120 accompagnateurs • 6 millions d’euros de chiffre d’affaires pour Travel Mania dont 30 % de Skimania • 20 stations partenaires (dont L’Alpe d’Huez, La Clusaz, Courchevel, Val-Thorens, Tignes…) • 2 000 à 3 000 voyageurs par jour les gros week-ends • 54 euros/tête/jour en moyenne • 40 000 journées de ski par saison • 1 000 cars affrétés sur l’année • 178 km de route en moyenne • 1 million de voyageurs depuis 1992
Article payant

Grandes sagas d’entreprises : Skimania, 30 ans de glisse lyonnaise

L’agence de voyages lyonnaise spécialisée dans la journée de ski a fêté ses trente spatules fin 2022. L’occasion de découvrir l’histoire de cette entreprise emblématique de plusieurs générations de Lyonnais.


Trente ans. C’est le nombre d’années que fête l’agence de voyages lyonnaise spécialiste de la journée de ski à moindre prix. Une entreprise mythique qui a fait figure de passage obligé pour de nombreux étudiants lyonnais dans les années 90 et 2000. Or, si les hivers sont passés, les “skimaniacs” sont toujours plus nombreux avec une forte transmission générationnelle. Un succès qui perdure aujourd’hui puisque 40 000 skieurs sont acheminés chaque année en direction des sommets alpins. Le principe est resté le même : pour une cinquantaine d’euros, le voyageur dispose d’un transport depuis le centre-ville de Lyon et d’un forfait pour les stations les plus courues des Alpes. “C’est le prix d’un forfait normal sans le transport”, abonde Laurence Gaudart, l’actuelle dirigeante. Un aller-retour d’une journée pour profiter des pistes et regagner ses pénates lyonnaises le soir, fourbu de soleil et de neige, mais heureux.




"Un aller-retour d’une journée pour profiter des pistes et regagner ses pénates lyonnaises le soir, fourbu de soleil et de neige, mais heureux"





Une formule gagnante qui a fait ses preuves d’abord auprès des étudiants lors de son lancement en 1992, puis auprès des mordus de montagne. Une fierté locale qui s’est bâtie sur le temps long, au prix, parfois, de virages stratégiques importants. La marque Skimania appartient aujourd’hui au groupe Travel Mania, spécialisé dans le voyage touristique d’entreprise et fondé par les créateurs de Skimania. Une diversification qui permet aussi l’indépendance vis-à-vis de la forte saisonnalité de l’activité alpine. Aujourd’hui, Skimania mise sur la proximité avec ses voyageurs, mais aussi l’écologie à l’heure où les questions d’empreinte carbone deviennent prioritaires (lire encadré). Une réussite qui n’était pourtant pas écrite d’avance.

Laurence Gaudart, l'actuelle dirigeante de Skimania et de Travel Mania.

1992 : La méfiance des stations

En 1992, un GIE (groupement d’intérêt économique) de cinq autocaristes de la région se forme. Le projet est clair : envoyer les Lyonnais sur les pistes de ski dans les Alpes pour développer une activité hivernale, alors modeste comparativement à l’été. Ils se tournent vers l’école 3A, spécialisée dans le commerce et le management responsable, et embauchent un stagiaire : Fabrice Deygas. Débrouillard, le jeune homme de vingt ans s’entoure rapidement d’une bande d’amis passionnés de ski pour l’épauler. Ensemble, ils vont négocier directement auprès des stations qui regardent d’abord avec méfiance ces étudiants sans expérience dans le secteur. Mais l’équipe est ingénieuse et communique en affichant des stickers sur 150 autocars qui circulent tous les jours sur les lignes interurbaines. Impossible de sortir à Lyon sans échapper aux affiches Skimania. Mais plus encore : leur contact se transmet dans les coulisses des soirées organisées par les BDE (bureaux des élèves) de plusieurs écoles lyonnaises. La légende bruisse même que les distributions de tracts se faisaient jusqu’aux toilettes des plus grosses boîtes de nuit de l’agglomération. Bouche-à-oreille, sens du commerce, attrait pour la fête et amour des cimes, le cocktail pour faire décoller l’affaire était trouvé. 

Il vous reste 68 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut