©PHOTOPQR/LE PARISIEN/Delphine Goldsztejn [Photo via MaxPPP]

Emmanuel Macron lance la future académie de l’OMS à Lyon

En déplacement à Lyon à l’occasion du Sirha, le président Emmanuel Macron en a profité pour installer officiellement, dans la capitale des Gaules, le centre mondial de formation de l'OMS, jugé "plus nécessaire que jamais" avec la crise du Covid-19. Une infrastructure à laquelle contribuent financièrement les collectivités locales.

Lancée en 2019, l’Académie de l’OMS de Lyon ouvrira officiellement ses portes début 2024. Alors qu’il se déplaçait à Lyon pour assister au Sirha et échanger avec les représentants de la gastronomie française, Emmanuel Macron en a profité pour lancer ce futur centre de formation international.

Lire aussi : A Lyon, "épicentre de l'excellence", Macron annonce la création d'un centre d'excellence de la gastronomie française

La structure, qui doit sortir de terre dans le 7e arrondissement de Lyon, a vocation à accueillir chaque année près de 16 000 personnes pour des cours en présentiel ou hybrides. Dotée de technologies pédagogiques de pointe comme l'intelligence artificielle et la réalité virtuelle et d'un centre de simulation d'urgences sanitaires de niveau mondial, l'Académie de Lyon ambitionne de former des millions d'agents de santé dans le monde.

"Se préparer aux prochaines pandémies "

Un lieu dont la création est jugée "plus nécessaire que jamais" par Emmanuel Macron, selon qui "Investir dans les systèmes de santé est le meilleur moyen de se préparer aux prochaines pandémies". Lors de la cérémonie d’installation de l’académie, le chef de l’État a également rappelé que "Ce que nous enseigne aussi cette crise, c'est qu'on ne sort pas d’une pandémie mondiale si on n’a pas une stratégie mondiale", rapporte l’AFP.

De son côté, le chef de l'Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus, venu de Genève où siège l'OMS, a souligné que la pandémie était "un puissant rappel de la valeur des agents de santé et de la raison pour laquelle ils ont besoin des informations, des compétences et des outils les plus récents". Il a donc appelé à "l'engagement de tous les pays" pour "assurer le succès" de l’académie.

Une installation financée par les collectivités locales et l’État

Financé par l’État à hauteur de 120 millions d’euros, mais également par les collectivités locales, le futur campus de 11 000 m2, situé sur le pôle de recherche en biotechnologie de Gerland, va côtoyer le Centre international de recherche contre le cancer et des groupes pharmaceutiques comme Sanofi. 

Lire aussi : La Ville de Lyon va allouer 10 millions d’euros à la construction de l’Académie de l’OMS

Pour le maire de Lyon, Grégory Doucet, présent lors de ce lancement, cela prouve un peu plus que Lyon est "un écosystème exceptionnel" pour la médecine et "se veut la capitale des coopérations". C’est d’ailleurs pour cela que la ville de Lyon avait voté au mois de juillet une subvention de 10 millions d’euros pour financer l’installation de l’Académie. La Métropole de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes doivent également contribuer, chacune de leur côté, au budget.

Lire aussi : Plan nature, vaccination, académie OMS, vélo, alimentation : les sujets incontournables votés par le conseil de la Métropole de Lyon du 21 juin

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut