Pour sa réouverture, la cité de la gastronomie a accueilli plus de 4 000 visiteurs en 4 jours. (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)

Découvrez en images la 2e version de la Cité de la gastronomie de Lyon

Pour son premier week-end de réouverture, du 20 au 23 octobre, la Cité internationale de la gastronomie (CIG) de Lyon a accueilli plus de 4 000 visiteurs. Après près de deux ans de fermeture, suite au fiasco de la première version, le public a pu découvrir la CIG 2e version et ses trois expositions au coeur de l’Hôtel Dieu. L'entrée y est gratuite pendant un mois. On vous fait visiter le lieu en photos. 

Trois expositions, "Banquet", "Bonnes tables, belles tables" et "SEB 165 ans d'histoire" sont proposées aux visiteurs pour découvrir la gastronomie. (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)
À la Cité internationale de la gastronomie de Lyon on ne peut toujours pas manger, mais l'on peut sentir les odeurs des plats lors d'un banquet interactif. (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)
Déjà présent lors de la première version de la CIG, le piano de Paul Bocuse a retrouvé sa place au coeur du parcours des visiteurs. (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)
En découvrant l'exposition "Banquet" vous pourrez parfaire votre technique d'étalage de pâte... (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)
... Où apprendre à monter une mayonnaise par exemple. (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)
Critiquée lors de sa première ouverture pour le manque de clarté de sa scénographie et des expositions pas assez ludique, la CIG a revu sa copie. (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)
L'exposition "Banquet" met bon nombre de vos sens à contribution, même votre ouïe. (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)
"Ici, ce n’est pas une halle, c’est un endroit où l’on veut proposer un récit autour de l’alimentation. J’aimerais bien qu’ici ce soit un peu un happening permanent autour de l’alimentation", nous confiait Jérémy Camus, le vice-président de la métropole de Lyon à l’alimentation, lors de la réouverture de la CIG. (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)
Pour son nouveau départ la CIG a décidé de mettre en avant les arts de la table et l’art du service à table au travers de "Bonnes tables, belles tables", une exposition pensée par le chef trois étoiles Régis Marcon. Vous êtes même invité à dresser vous même la table à la fin du parcours. Alors, à gauche ou à droite le couteau ? (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)
Au rez-de-chaussée vous pourrez en apprendre plus sur les métiers de l'agriculture. (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)
On ne peut pas manger à la CIG, mais un jeudi par mois le chef Alain Alexanian proposera un showcooking, le seul vrai moment gustatif de la cité de la gastronomie pour le moment. (Crédit : Thierry Fournier / Métropole de Lyon)

Pour en apprendre plus sur la réouverture de la Cité de la gastronomie et sur l'échec de sa première version retrouvez certains de nos articles sur le sujet ci-dessous :

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut