Christian Quesada

L'Aindinois Christian Quesada va livrer ses réponses au grand public

Alors qu'il était incarcéré depuis 2019, l'ex champion du jeu télévisé les 12 coups de midi, inculpé pour détention d'images pédopornographiques et fait de corruption de mineures, a été libéré le 19 octobre. La chaîne C8 annonce la diffusion d'un documentaire sur l'ancien habitant de Hauteville dans l'Ain.

Christian Quesada, l'ancien champion du jeu télévisé, les 12 coups de midi est de nouveau sous le feu des projecteurs. Libéré le 19 octobre dernier, selon une information de Midi Libre dévoilée ce mardi 25 octobre, il avait été incarcéré en 2019 après avoir été arrêté dans sa maison de Hauteville, dans l'Ain, pour des faits de corruption et détention d'images pédopornographiques.

Une première prise de parole

Dans un entretien accordé au Progrès, l'avocat de Christian Quesada soulignait avant la sortie de prison de son client qu'il pourrait s'exprimer sur les faits pour lesquels il a été condamné : "Il faudra un jour qu’il sorte de son silence, mais pas comme le font certaines chaînes de télé avec une interview piégée et en l’enregistrant à son insu".

À cet égard, Christian Quesada a accordé une interview à la chaîne C8, dans le cadre d'un documentaire intitulé Quesada sort du silence, qui sera diffusé pour la première fois ce jeudi 27 octobre.

Retour sur une longue descente aux enfers

En juillet 2016, celui qui ne touchait alors qu'un faible salaire et vivait à Hauteville, dans l'Ain, tentait d'éclairer son avenir en participant à l'émission les  Douze Coups de Midi, sur Tf1. Après sept mois et 192 victoires, il battait en janvier 2017, le record du jeu en remportant plus de 800 000 euros en argent et cadeaux.

Deux ans plus tard, le 25 mars 2019, il était interpellé chez lui par les forces de l'ordre. Dans ses ordinateurs étaient retrouvés des milliers de vidéos et images de jeunes filles. L'enquête a permis de révéler que caché derrière son écran il piégeait également des adolescentes sur les réseaux sociaux en se faisant passer pour une femme.

Jugé le 8 avril 2020 en visio-conférence (en raison de la crise sanitaire) depuis la prison de Bourg-en-Bresse, il avait été condamné à trois ans de prison et cinq ans de suivi socio-judiciaire. La justice a retenu contre lui la détention d'images pédopornographiques en récidives et pour corruption de mineures.

Près d'un an après sa condamnation, en mars 2021, et après deux ans de détention, Christian Quesada quittait la prison de Bourg-en-Bresse, après avoir bénéficié d'une remise de peine. Un retour à la liberté qui n'aura finalement duré qu'un plus d'un an avant que M. Quesada ne retourne derrière les barreaux, cette fois pour non-respect de l'obligation de travail de son suivi-socio judiciaire. Libéré le 19 octobre, le champion déchu est de nouveau libre et semble prêt à livrer sa vérité au grand public.

À lire aussi :  Ain : Christian Quesada condamné à trois ans de prison pour pédopornographie

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut