Contrôle du pass sanitaire @WilliamPham

Covid-19 : pas d’allégement du pass sanitaire avant mi-novembre

Malgré une couverture vaccinale très importante dans le Rhône, comme dans le reste de la France, le pass sanitaire ne sera pas allégé avant le 15 novembre selon le gouvernement. 

L’épidémie recule est la couverture vaccinale est de plus en plus importante en France, à l’instar de ce que l’on observe dans le Rhône où 92 % des plus de 12 ans ont reçu au moins une dose de vaccin, selon Santé publique France. Pour autant le gouvernement reste très attentif à une éventuelle reprise épidémique, notamment avec l’arrivée de l’hiver. 

Lire aussi : Vaccin : plus de 92 % des personnes âgées de + de 12 ans ont reçu au moins une dose dans la Métropole de Lyon

Ce jeudi, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a donc annoncé qu’il n’y aura pas d'"adaptation" du pass sanitaire avant le 15 novembre. L’État travaille sur la question, car "ni le masque ni aucune autre mesure qui existe aujourd'hui ne sont éternels, et dès lors qu'on pourra les réduire, évidemment nous le ferons", a ajouté Gabriel Attal. 

Attention à la période hivernale

Pour le moment, la loi prévoit donc une application du pass sanitaire jusqu'au 15 novembre, et un projet de loi pour le proroger au-delà de cette date doit être présenté le 13 octobre en Conseil des ministres. "L'heure de lever toutes les contraintes n'est pas venue", selon le gouvernement qui se base sur les recommandations du conseil scientifique. 

Mercredi 6 octobre, ce dernier a d’ailleurs invité les pouvoirs publics à la prudence "parce que nous rentrons dans la période hivernale, et nous savons qu'à cette occasion, l'épidémie peut repartir". Par ailleurs, si un allégement venait à être adopté, les décisions seraient "plutôt d'ordre national" et seraient prises "probablement par secteur", a expliqué Gabriel Attal, sans livrer plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut