Marin et Emmanuel Macron, en 2019

Cinq ans après son agression à Lyon, Marin donne de ses nouvelles

Frappé et grièvement blessé en 2016 en pleine rue à Lyon, l'histoire de ce jeune homme, qui s'était interposé pour défendre un couple, avait ému le grand public.

D'emblée, Martin l'annonce, il veut "tourner la page" et "aller de l'avant". Sur une photo, le jeune homme a bonne mine. Il pose, en pleine nature, sur un sentier, l'air serein. Il y a cinq ans, le 11 novembre 2016, il s'était interposé car un jeune homme s'en prenait à un couple à la Part-Dieu à Lyon. En retour, il avait pris de nombreux coups à la tête, qui l'avaient laissé gravement blessé. Il suit depuis une rééducation.

"Certes, je ne pourrais, je le sais, peut-être ne plus faire les choses comme auparavant, à cause de mes séquelles... mais... j'avance", explique Marin. Tourner la page oui, mais ne pas oublier. "Jamais je ne pourrais oublier les résultats de cette violence gratuite, de la bêtise et de la méchanceté humaine...", explique celui qui reste physiquement marqué par les violences qu'il a subies. "Je ne baisserai pas les bras, et je continuerai sans relâche mon combat, TOUJOURS la tête HAUTE", conclut Marin pour ses plus de 200 000 abonnés.

Âgé de 17 ans au moment des faits, l'agresseur avait été condamné en mai 2018 à sept ans et demi de prison par la cour d’assises des mineurs de Lyon. Il avait fait une demande de liberté conditionnelle en 2020 qui lui avait été refusée en appel.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut