Vue de Lyon © Tim Douet

Canicule : la qualité de l'air mauvaise à Lyon mais les concentrations en ozone vont diminuer, explications

Avec la forte canicule qui touche la France depuis plusieurs jours, la qualité de l'air s'est fortement dégradée à Lyon.

La qualité de l'air est mauvaise ce mardi 19 juillet à Lyon. Mais, paradoxalement, elle pourrait légèrement s'améliorer. "Mardi 19 juillet, les températures resteront élevées mais l'arrivée d'un fort vent de sud qui soufflera en rafales devrait permettre une légère diminution des concentrations en ozone. La qualité de l’air restera mauvaise sur la quasi-totalité de territoire mais le seuil d’information et de recommandation de 180 µg/m3 ne devrait plus être franchi", explique le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, spécialiste de la qualité de l'air dans la région.

Des concentrations en ozone qui devraient continuer à légèrement diminuer à Lyon. "Mercredi 20 juillet, avec quelques passages nuageux, une légère baisse des températures et un léger vent de nord, les concentrations en ozone devraient encore légèrement diminuer mais la qualité de l’air restera mauvaise sur une large partie du territoire", poursuit le laboratoire.

Malgré cette légère amélioration, la qualité de l'air va rester largement dégradée à Lyon.

Lire aussi :

POUR ALLER PLUS LOIN

Marine Latham, la directrice générale d'Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, était l'invitée de la quotidienne de Lyon Capitale, 6 minutes chrono, mercredi 2 février. Elle explique le rôle essentiel joué par Atmo dans la surveillance de la qualité de l'air à Lyon et dans la région.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut