raffinerie de Feyzin
©Eliot Lucas (image d’illustration)

Appel à la grève à la raffinerie de Feyzin après un incident le 9 juillet

Le 9 juillet, un épais panache de fumée noire avait flotté au-dessus de la raffinerie pendant de nombreuses heures après un incident électrique. Dix jours plus tard, la CGT appelle les employés à manifester le 28 juillet.

La mise à l’arrêt en urgence de la raffinerie de Feyzin le 9 juillet après un incident électrique causé par l’incendie d’un transformateur avait généré d’importantes fumées noires au-dessus du site pétrochimique du sud de Lyon. Depuis, les agents de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) se sont rendus sur place pour inspecter les installations. 

En parallèle, la CGT a décidé d’appeler les salariés à manifester le 28 juillet pour demander une revalorisation des salaires des employés qui "ont, une fois de plus, fait preuve d’un grand professionnalisme et d’un engagement sans faille pour éviter le pire. Il est donc grand temps que ce professionnalisme soit reconnu à sa juste valeur", explique le syndicat dans un communiqué. 

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut