Brugnera (Renaissance) : “Le 49.3 est un outil constitutionnel fait pour ces situations de blocage”

Anne Brugnera, députée Renaissance, est l'invitée de 6 minutes chrono. Elle revient sur le recours au 49.3 de la majorité.

Au sortir d’une semaine compliquée pour la majorité présidentielle entre réquisitions de grévistes et usage du 49.3, Anne Brugnera justifie le recours à ses outils qui tranchent avec la promesse estivale de gouverner autrement : “la majorité ne peut pas voter seule un article ou une loi. Il fait que l’opposition s’abstienne ou vote pour. Ça a marché parfois. Là, nous sommes dans le dur du budget qui n’est historiquement jamais voté par l’opposition. C’est une tradition qui peut poser problème en majorité relative. Le 49.3 est un outil constitutionnel qui est fait pour ces situations de blocage”.

La députée de la 4e circonscription du Rhône revient aussi sur la position de la majorité sur la taxe sur les superprofits. Elle justifie aussi le recours aux réquisitions de grévistes “de manière mesurée et pondérée, car nous ne pouvions pas avoir un pays bloqué et qu’il y avait des accords majoritaires”.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut