Renaud Payre © Antoine Merlet

Logements sociaux dans la Métropole de Lyon : "Qui aurait pu prévoir une telle crise du logement ?"

En 2022, dans un contexte défavorable, 3 084 logements sociaux neufs ont été financés dans la métropole de Lyon. Le cap des 6 000 logements par an d'ici 2026 est encore loin.

C'est avec un formule récemment consacrée - "qui aurait pu prévoir une telle crise du logement" - que le vice-président de la Métropole de Lyon en charge du logement, Renaud Payre, a de nouveau reconnu : "Nous ne sommes pas dans la trajectoire que nous nous étions donnés en début de mandat."

Cette trajectoire, c'est celle de construire 6 000 logements sociaux et abordables par an d'ici 2026. Accompagné de Anne Warsmann, présidente de ABC HLM, le vice-président a présenté un bilan 2022 de l'action de la Métropole.

+ 10 % par rapport à 2021

"Avec 3 471 logements locatifs sociaux agréés, soit + 10 % par rapport à 2021, la Métropole renoue avec une tendance à la hausse en matière de production de logement abordable", a souligné Renaud Payre. A noter que 70 % de ces habitations ont été créées dans des communes sous le seuil de la loi solidarité et renouvellement urbain, qui les oblige à disposer d'au moins 25 % de logements sociaux d'ici 2025.

Lire aussi : 60 % des propriétaires lyonnais sont-ils multipropriétaires comme l'affirme le maire, Grégory Doucet ?

"On savait qu'il y avait une pression, on savait qu'on avait un prix du foncier qui ne cessait d'augmenter. Mais ce prix se télescope avec l'explosion des coûts de construction et l'augmentation des taux d'intérêts", ajoute-t-il. Les coûts de construction seraient effectivement passés de 1 600 €/m² en moyenne en 2020 à 2 500 €/m² actuellement.

"Relancer la construction par le logement social"

Dans la Métropole de Lyon, pour 8,5 demandes de logement social, une seule est satisfaite. "L'idée de mettre l'accent sur la construction de ces logements n'est pas une vue de l'esprit de l'exécutif", estime Renaud Payre, ajoutant que "70 % de la population est éligible à un logement social". L'objectif de la collectivité : relancer la construction sur le territoire dans son ensemble, par le logement social.

Concrètement, 80 % de ces habitations créées en 2022 sont issues d'une action publique directe ou indirecte, "via les fonciers publics, les opérations d'aménagement, les préemptions, l'action réglementaire via les secteurs de mixité sociale ou les emplacements réservés au PLU-H". 20 % des opérations ont été réalisées en fonds propres par les bailleurs, "c'est peu", souligne Renaud Payre. Et d'ajouter : "il y a une politique nationale qui les a affaiblis."

Lire aussi : Métropole de Lyon : la crainte d'une hausse des impayés dans les logements sociaux

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut