Bruno Bernard et jean Hornain, quais de Saône, le 14 juin 2024 – @Rose Feminier

Après une expérimentation à Lyon, la Métropole étend son plan pour la "propreté urbaine"

La Métropole de Lyon et l'entreprise Citeo ont signé ce vendredi 14 juin une convention pour étendre leur lutte contre les déchets abandonnés dans l'espace public sur l'ensemble de la métropole.

Ce vendredi 14 juin, au terme du bilan d'une expérimentation débutée il y a un an pour réduire les déchets sur les quais de Saône, la Métropole de Lyon et l'entreprise Citeo ont signé une convention pour étendre le projet à l'échelle du territoire, et lutter contre les déchets abandonnés dans l'espace public.

Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, et Jean Hornain, directeur général de Citeo, ont officialisé leur engagement commun : "réduire la présence des déchets d'emballages au sol sur l'ensemble de la Métropole, et faire évoluer les comportements".

Lire aussi : La préfecture du Rhône présente son plan régional santé-environnement

Une expérimentation "concluante"

Cet engagement à l'échelle du territoire fait suite à une première expérimentation, lancée en juillet 2023, entre la Métropole de Lyon et l'éco-organisme Citeo. Elle s'était uniquement concentrée sur les 1er et 2e arrondissements de la ville, et a désormais pour but de s'étendre sur l'ensemble de territoire de la Métropole lyonnaise.

Dans un communiqué, la Métropole se félicite d'une expérimentation "concluante" : "Plus de 80% des personnes interrogées en juillet 2023 ont exprimé un avis positif sur l'état de propreté des quais, contre seulement 28% en 2022".

Lire aussi : Bruno Bernard : "La santé des habitants et le respect de l'environnement sont au-dessus de tout"

Différents plans d'action

Plusieurs actions ont été annoncées par la Métropole et Citeo, notamment la limitation de l'usage des emballages à usage unique, l'installation de filets macro-déchets dans les réseaux d'eau, ou encore la mise en en place du tri dans l'espace public.

Isabelle Petiot, vice-présidente à la Métropole de Lyon en charge de la réduction des déchets et de la propreté, estime que "cette nouvelle convention vient confirmer notre volonté de renforcer nos outils de prévention et de développer des actions opérationnelles de propreté urbaine". Jean Hornain a quant à lui souligné "l'enthousiasme de Citeo à poursuivre sa coopération avec la ville de Lyon, avec qui nous partageons l'accent porté à la sensibilisation du tri sur l'espace public".

Cette nouvelle convention pour la lutte contre les déchets abandonnés va s'étendre sur une période de trois ans, avec un montant total de 15 millions d'euros versés.

Lire aussi : Lyon : bilan positif pour l'expérimentation propreté des quais de Saône

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut