La place Anatole France, végétalisée et piétonnisée. © Anaïs Mercey – Métropole de Lyon

À Oullins, la place Anatole France dévoile son nouveau visage

Piétonnisée et végétalisée, la place centrale d'Oullins s'est refait une beauté dans le cadre des travaux de prolongement de la ligne du métro B.

Après des mois de travaux pour amener le métro B jusqu'à Saint-Genis-Laval, le chantier colossal a récemment pris fin. En parallèle, la Métropole de Lyon a mené plusieurs réaménagements de l'espace public, notamment dans le centre d'Oullins. En particulier, la place Anatole France et ses 8 000 mètres carrés ont été entièrement refaits. De même pour les rues adjacentes de la République, Voltaire et Martin et le parvis de l'église. Un projet débuté dès 2019 avec une première phase de concertation, suivie d'une seconde en 2021.

"Végétaliser la place était une priorité"

Anciennement utilisée comme parking et marché, la place est désormais une véritable esplanade piétonne. 1 300 mètres carrés d'espaces verts et 60 arbres ont donc été plantés afin d'améliorer le cadre de vie des habitants. "Végétaliser la place était une priorité", explique Béatrice Vessiller, vice-présidente de la Métropole en charge de l'urbanisme. Cela permet notamment d'adapter l'espace au dérèglement climatique en offrant des zones ombragées aux passants. Une façon de lutter contre le phénomène des îlots de chaleur.

Plan de la nouvelle place Anatole France
Plan de la nouvelle place Anatole France, vue d'en haut. © Plan B

Lire aussi : Le métro arrive à Oullins-centre en 2023, une centaine d'arbres vont être plantés place Anatole-France

Mais le vaste projet de réaménagement répond à plusieurs autres enjeux. Il vise notamment à revaloriser le patrimoine du quartier et son esprit de village, tout en favorisant la diversité des usages. Ces nouveaux espaces participent également au développement des modes actifs en lien avec la nouvelle station de métro. De plus, la nouvelle place permet de diminuer les stationnements et laisser la place aux piétons. "Nous avons supprimé 86 places de parking en accord avec la Ville et les habitants", explique Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon. En contrepartie, la rue de la République s'est dotée d'un parking vélo de 60 places.

Par ailleurs, la place possède désormais un système de récupération des eaux de pluie pour une gestion plus vertueuse. Celle-ci possèdent des noues, tranchées et une cuve de stockage, ainsi qu'un nouveau sol désimperméabilisé. Un chantier colossal qui aura coûté un total de 3,3 millions d'euros. Une somme prise en charge à hauteur de 2,2 millions par la Métropole, 610 000 euros par le Sytral et 477 000 par la municipalité.

Lire aussi :

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut