DR

6000 femmes à l'épreuve dans la boue : la Mud Girl Run faisait son retour à Lyon

Ce samedi marquait le retour de la Mud Girl Run, "course de filles dans la boue" dans le département, après une première édition réussie en 2022.

Pas moins de 6 000 participantes se sont retrouvées dans un environnement boueux au parc Miribel Jonage pour cinq kilomètres de parcours et 18 obstacles à surmonter.

La première journée du Mud Girl Run - une seconde session est prévue pour ce dimanche - a été marquée par une excellente organisation, selon Marie Michelle Barbieri, une participante qui découvrait l'événement. "L'entrée sur le site s'est déroulée de manière fluide, avec peu d'attente, grâce à des départs de groupes de 40 personnes toutes les 20 minutes. Des coaches nous encourageaient avant le départ pour maintenir l'adrénaline."

"Beaucoup d'entraide entre les participantes"

Le parcours de 5 km comportait 18 obstacles variés, et chaque kilomètre était clairement balisé, avec des indications sur le type d'obstacles à venir. "Il y avait beaucoup d'entraide entre les participantes, surtout dans les moments difficiles où il fallait escalader et descendre des obstacles boueux. Deux points de ravitaillement en eau étaient disponibles le long du parcours, et des bénévoles étaient présents à chaque obstacle pour assister les participantes si besoin."

L'autocollant distribuée à toutes les participantes en début de course.

Un bémol : deux foodtrucks et plus de nourriture dès 13h30

Cependant, un léger inconvénient a été noté concernant la restauration sur place, avec seulement deux foodtrucks disponibles. Il n'y avait plus de nourriture disponible à partir de 13h30, ce qui a laissé certains participants insatisfaits.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut