François Gaillard

6 minutes chrono avec le "Monsieur Tourisme" de Lyon : quel bilan pour cet été touristique en pleine pandémie ?

François Gaillard est l'invité de "6 minutes chrono". Un "bel été", le tourisme d'affaires qui reprend et laisse présager "de belles choses" et l'éloge du "modèle alternatif" lyonnais qui aspire à"rejoindre la vision touristique scandinave".

Début septembre, c'est la remise à zéro des compteurs mais aussi le temps des bilans. Pour Lyon Capitale, François Gaillard, l'incontournable "Monsieur Tourisme" de Lyon depuis 2004, dresse le panorama de la saison touristique de l'été qui s'est "plutôt bon passée", "à 15 ou 20 points d'une année parfaite", comme 2019.

Il revient sur le "modèle alternatif" touristique lyonnais qui pourrait permettre à Lyon de rejoindre la "vision touristique scandinave" axée sur le tourisme responsable et durable. Un tournant pris par Lyon depuis une quinzaine d'années qui a été accélérée par la "dynamique extrêmement forte du nouvel exécutif" écologiste qu'il a su convaincre de la laisser poursuivre l'aventure. Pour François Gaillard, il n'y a pas eu de révolution de l'offre touristique à l'aune de la pandémie, l'Office du tourisme ayant déjà pris certains virages stratégiques en amont.

L'espoir des Américains et des Canadiens

"La saison touristique de l'été 2021 s'est plutôt bien passée. Cela prouve que le modèle lyonnais, tel qu'on l'a construit, est très résilient, plus que le modèle parisien par exemple.

Nos clientèles nationales ont été de retour, pas mal de clientèles européennes aussi, les Belges, les Allemands, les Suisses, les Néerlandais, qui nous ont permis de faire un très bel été.

On n'est pas tout à fait au niveau de 2019, qui a été une année exceptionnelle notamment avec l'accueil de la Coupe du monde féminine de foot, mais on en est pas très loin. Je dirai qu'on a été à 15/20 points d'une année parfaite.

La clientèle lyonnaise est habituellement très domestique. Cette année, c'est la clientèle principalement long courrier qui nous a fait défaut, nos Américains, nos Canadiens ,qui ont l'habitude de nous rendre visite, et qui n'ont pas le faire par la force des choses.

Donc cela laisse présager de encore de belles choses pour les semaines qui viennent. On sait qu'ils seront de retour, on l'espère sur la fin d'année.

Le retour du tourisme d'affaires

Et puis notre véritable rentrée touristique se fera dans les prochains jours, avec le retour du tourisme d'affaires.

Pour nous, c'est la vraie saison qui commence, car l'été, juillet-août, n'est pas une forte saison pour nous. Lyon n'est pas une destination de vacances à proprement parler. C'est une destination de court séjour qui a tendance a être plus calme en été. Mais notre vraie saison commence en septembre et s'étend jusqu'au mois de juin.

Donc on va vraiment se rendre compte si notre modèle reprend tel qu'on le connaissait avec ce tourisme urbain qui va remplir nos week-end et puis ce tourisme d'affaires (confrères, salons, conventions d'entreprises) qui devrait reprendre de manière très forte en septembre octobre et qui fait 65 % de notre activité.

Triptyque touristique

Le modèle touristique lyonnais est un modèle qu'on a souhaité, depuis une quinzaine d'années, sur un modèle de développement vraiment durable au sens noble du terme, c'est-à-dire préservant un triptyque qui va toucher à la fois à la prospérité des entreprises, à la qualité d'accueil des visiteurs mais aussi, et surtout, à la qualité de vie des habitants. On veille à ces trois aspects et à ce qu les équilibres soient respectés de manière à ce que ce système soit toujours prospère au profit de tous et sans qu'une population soit lésée au profit d'une autre.

Il y a eu de vraies avancées ces derniers mois, avec le nouvel exécutif notamment, car la Métropole est extrêmement dynamique sur le développement d'un tourisme plus responsable.

Les yeux tournés vers le Nord

Nous avions commencé à prendre certains tournants mais les choses se sont largement accélérées ces derniers mois. On est en train de bâtir avec la Métropole, pour le mois de novembre, un schéma directeur du tourisme responsable pour les cinq prochaines années qui nous permettra de prendre de l'avance sur les autres destinations des européennes et de rejoindre la vision touristique de certaines destinations scandinaves."

Et les World Travel Awards ?

Lire : Plus que quelques jours pour faire de Lyon la "meilleure destination européenne"

"On s'est battu pour faire savoir aux professionnels du monde entier qu'on était une destination magnifique, avec beaucoup de projets et un modèle touristique complètement alternatif.

Les votes viennent de se terminer, on saura dans un mois si Lyon a réussi à faire entendre sa voix. On sait qu'il y a beaucoup de désir de Lyon."

 

Pour aller plus loin, lire aussi :

Comment le tourisme veut se relancer à Lyon

Les grandes étapes du tourisme à Lyon

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut