©Damien Rosso

François d'Haene, du trail à la Personnalité du vin 2020

L'ultra trailer et vigneron du Beaujolais François d'Haene a été élu  "Personnalité de l'année" du vin 2020 par l'influente Revue du vin de France.

La Revue du vin de France, plus connu dans le Landerneau sous le pseudo de "RVF", est l'un des magazines de référence en matière de vin. Chaque mois de janvier, elle récompense les personnalités du vin ayant marqué l'année.
La cérémonie de récompense aura lieu ce soir à Paris, à partir de 18h30.

Pour cette 11e édition, le Prix de la personnalité de l'année 2020 (deux fois vin, tout un symbole...) sera remis à l'ultra-trailer de rang mondial François d'Haene, vigneron à Saint-Julien, dans le sud Beaujolais. Avec sa femme Charline, il est la tête de 3,5 hectares de beaujolais et d'un hectare de moulin-à-vent en fermage à Chénas.

Sportif de haut niveau et vigneron

Une sacrée reconnaissance pour ce trentenaire d'1,92 mètre plus connu pour ses trois victoires à l'Ultra Trail du Mont-Blanc (UTMB), son quadruplé à la Diagonale des Fous, réputées pour êtres les courses d'endurance parmi les plus dures au monde. Ou encore son record de rapidité sur l'ultra-technique GR20 corse.

©Des Bosses et des Bulles

François d'Haene est un des très rares professionnels internationaux du trail running (team Salomon). Pour pouvoir assouvir ses deux passions, il se soumet à un agenda bien rodé : vendanges obligent, François d'Haene ne court plus en septembre et lève le pied en fin d’année, période d’expédition des vins, ainsi qu’au mois d’avril, dédié à la mise en bouteilles. Le reste de l’année est dédié à la compétition, à raison de plusieurs heures d'entrainement par jour (sans compter les voyages dans le monde entier).

Installé dans le Beaujolais, près de Villefranche-sur-Saône depuis 2012, le kinésithérapeute lillois, élevé à Chambéry, s'est reconverti dans le vin avec sa femme - dont la famille avait quelques vignes - qui a troqué son tailleur d'agent territorial pour celui de vigneronne.

"Nous étions établis en Lozère et je faisais alors une ou deux courses par an. J’ai décidé de devenir professionnel. Mais courir demande du temps, il faut s’entraîner plusieurs heures par jour et voyager dans le monde entier. Carline et moi avons cherché une activité commune, un travail qui nous permette de passer du temps ensemble, en milieu naturel. Sa famille avait des vignes en Beaujolais, nous sommes devenus vignerons !"

Lire aussi : Les bons beaujolais des Pierres Dorées.

Hardrock 100, UTMB et quilles de beaujolais

Cette reconnaissance du milieu du vin démontre qu'on peut être un sportif de très haut niveau et faire du vin. "Il est possible, dans la vie, d’atteindre une forme d’accomplissement et de plaisir, en associant le travail de la vigne et la compétition relevée. C’est parce qu’il vit pleinement cette dualité que La Revue du vin de France est fière de récompenser l’ultra-trailer François D’Haene, au palmarès époustouflant" expliquent les jurés de la RVF.

Exploitée avec son épouse en culture raisonnée et vinifiée selon la méthode beaujolaise, le Le domaine du Germain vend, en direct, 15 000 bouteilles par an.  Et il n'est pas rare de le voir, juste après une course, faire déguster ses cuvées que les trailers (et pas que) s'empressent d'acheter - avec un autographe de leur coqueluche en prime. "C’est sûr que le fait d'être désormais un peu connu m'aide un peu à vendre. Je m'en sers, oui. On fait des années spéciales, avec des étiquettes spéciales, des coffrets trail (UTMB, Diagonale de la Réunion, Hong Kong, etc.)."

Pour 2020, François d'Haene s'attaquera en juillet à la Hardrock 100 (dont l'édition 2019, sur laquelle il était inscrite, avait été annulée à cause des conditions climatiques : trop de neige et une mauvaise météo) et très probablement l'UTMB qui promet d'être une édition d'anthologie, après celles de 2017 et 2018, avec très probablement Kilian Jornet, François d'Haene et Xavier Thévenard qui se disputeront un 4e sacre.

Lire : Vers un UTMB 2020 d'anthologie ?

Un vigneron en saint-joseph "Découverte de l'année"

©Marie Eve Brouet

Quant au Prix de la découverte, c'est le jeune Bastien Jolivet du domaine éponyme, en vallée du Rhône nord, qui le ramène à Saint-Jean-de-Muzols (Ardèche). "Nous avions découvert Bastien en 2017, il a fait son entrée dans notre Guide des meilleurs vins de France cette année, explique Olivier Poussier, Meilleur sommelier du monde 2000 et dégustateur à la RVF. Sa gamme se montre homogène, le saint-joseph blanc Clef de Sol est vinifié en levures indigènes, avec des marsannes (95 %) d’une cinquantaine d’années, complétées de roussanne. En rouge, la Cuvée de Louis (Vin de France) est une belle expression de syrah juteuse ; L’Instinct est issu d’un assemblage des différentes parcelles du domaine en SaintJoseph. Enfin, la cuvée baptisée 1907, seulement produite les grandes années, correspond à des très vieilles vignes de sélections massales exposées sud-est sur des granites décomposés."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut