Bartholdi

Lyon: la fontaine Bartholdi va quitter la place des Terreaux

La fontaine Bartholdi va quitter les Terreaux début 2015 pour 16 mois au minimum, le temps de subir une profonde restauration en atelier. Coût de l’opération : 2,75 millions d’euros. La réfection de la place des Terreaux, elle, n’est pas encore entérinée.

Bartholdi ()

En 2015, les visites touristiques ne s’arrêteront plus place des Terreaux pour faire admirer la fontaine Bartholdi. Et pour cause, elle n’y sera plus. Le monument emblématique du centre-ville de Lyon va faire l’objet d’une restauration en atelier. Diverses études ont mis en avant la dégradation progressive du monument et de sa structure métallique interne. Celle-ci a subi une très forte corrosion, les sculptures se sont altérées et certains détails ont même disparu. De plus, la peau en plomb souffre de perforations qui font craindre à un affaissement à plus ou moins longue échéance des têtes du quadrige. Mais le temps a également endommagé les jeux d’eau qui n’ont plus l’effet souhaité à l’époque : adieu par exemple l’eau "vaporisée" par les naseaux des chevaux.

Le caractère complexe et exceptionnel de cette restauration fait l’objet d’un suivi direct du ministère de la Culture et d’un suivi scientifique par le laboratoire de recherche des monuments historiques de Champs-sur-Marne.

2.750.000 euros

Terreaux © J_El-mlaka ()

© J.E.M

Les travaux devraient durer entre 17 et 18 mois, et coûter 2.750.000 euros. Ils se dérouleront par étapes successives. En janvier 2015, les aménagements préparatoires au chantier seront réalisés et les échafaudages posés. L’ensemble de l’œuvre sera ensuite consolidé pour assurer le démontage et le transport de la statuaire vers les ateliers de restauration où la structure interne va être reprise. En parallèle, les deux bassins seront remis à neuf. Puis la fontaine retrouvera son socle, la fontainerie sera rénovée et le monument mis en lumière.

Ainsi, l’allégorie de la Garonne devrait être de nouveau opérationnelle mi-2016, sous réserve du bon déroulement des opérations.
C’est le deuxième déménagement de la statue depuis son installation à Lyon en 1892. Elle avait en effet déjà été déplacée en 1994 pour permettre de réaliser le parking sous-terrain des Terreaux.

L’incertaine rénovation des Terreaux

Mais quid justement de la place des Terreaux ? Rien n’est encore décidé. Car si la Ville a depuis longtemps acté la rénovation de la Fontaine, c’est le Grand Lyon qui a la main sur la place. À l’automne 2014, la communauté urbaine entrera dans « une phase d’évaluation de la pertinence technique et de chiffrage financier de différentes options de travaux de réaménagement de la place des Terreaux ». C’est ensuite le plan pluriannuel d’investissement qui tranchera. Quoi qu’il en soit, pas un carreau de la place ne sera touché avant que la fontaine n’ait été restaurée.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut