Michel Neyret : costard, chemise blanche et gilet pare-balles

Michel Neyret a témoigné, jeudi 1er décembre, devant la cour d'Assises de la Loire à Saint-Etienne. Il était cité au procès d'un braqueur présumé, en tant qu'ancien patron de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de Lyon. C'était sa première sortie de prison, depuis son arrestation le 29 septembre dernier. Récit.

Cité par la défense, Michel Neyret était invité à s'expliquer sur le traitement d'une enquête, menée en partie par ses services, et ayant conduit à l'arrestation du braqueur présumé. Un témoignage qui est apparu secondaire, sans grand intérêt. A noter que les avocats de la défense avaient cité l'ancien commissaire comme témoin dans ce procès bien avant son arrestation le 29 septembre dernier par l'Inspection générale des services (IGS).

Selon notre journaliste présent sur place jeudi après-midi, Michel Neyret est apparu "combatif", "en costume et chemise blanche", "les traits légèrement tirés" après deux mois de détention. Les services de sécurité n'avaient rien laissé au hasard. Michel Neyret laissait entrevoir, sous son costume, un gilet pare-balles.

LB avec Sl. M en direct de la cour d'Assises de Saint-Etienne.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut