Un triathlète de Villefranche-sur-Saône va participer en 2023 à l’Ironman à Hawaï

Pierre Barbier, triathlète licencié au Triathlon Villefranche Saône Vallée va participer en octobre 2023 à la mythique compétition l'Ironman à Hawaï. Ses explications au micro de 6 Minutes Chrono.

Un an pour se préparer pour une compétition mythique. Pierre Barbier du Triathlon Villefranche Saône Vallée (80 licenciés) s’est qualifié pour l’Ironman 2023. "C’est arrivé un peu par hasard, raconte-t-il au micro de 6 Minutes Chrono. Je voulais faire un Ironman cette année mais pas un Ironman qui était qualificatif pour les championnats du monde. Puis, début juillet, j’ai eu le covid donc ça ne s’est pas fait. Le plan B, c’était l’Ironman de Vichy en août dernier. J’y suis allé sans ambition." Et de poursuivre : "Comme c’était mon premier, l’objectif était de le finir et de prendre du plaisir. Le jour de la course, tout s’est bien passé, comme sur des roulettes (sourire)."


L'Ironman d'Hawaï ? "C'est le Graal !"


C'est le moins que l'on puisse dire, puisqu'à la surprise générale, Pierre Barbier se qualifie pour l’épreuve mythique qui se déroulera en octobre 2023. "Je me sentais presque illégitime parce que les gens mettent généralement plusieurs années à se qualifier. Pour moi, c’était inattendu et inespéré",  avoue celui qui a débuté le triathlon en 2018. "Mais c’est le Graal de se qualifier pour la course mythique d’Hawaï, se réjouit-il. C’est l’épreuve la plus dure en triathlon avec des conditions tropicales."

Reste désormais à se préparer pour à cet Ironman. "C’est une préparation longue. On va essayer d’avoir quelque chose de structuré avec des séances de natation, de vélo et de course à pied, indique Pierre Barbier. Cela représente un volume horaire de 15 à 20 heures par semaine avec les trois sports." Un vaste programme pour un défi de taille.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut