On ne verra plus le LOU en TOP 14

La seizième défaite de la saison hier face à Bordeaux-Bègles pour les rugbymans lyonnais a scellé leurs espoirs de maintien dans le TOP 14. À moins d'un miracle, ils retourneront en pro D2 l'année prochaine.

Il fallait impérativement une victoire hier aux Lyonnais à domicile pour garder espoir. Les Bordelais leur ont infligé une leçon de réalisme, menant 20-0 après les 26 premières minutes. Les Lyonnais ont fait l'effort, revenant à un essai à l'heure de jeu (22-29), avant de céder finalement 22-37 et laisser ainsi filer leur dernier véritable espoir de revoir le TOP 14 la saison prochaine. Mathématiquement, c'est vrai, il reste une petite lueur, mais avec 12 points de retard sur le dernier non-relégable (Castres) alors qu'il n'en reste 15 à prendre, le maintien dans le TOP 14 relèverait d'un miracle.

"Je ne veux pas revivre une relégation" avait pourtant lancé Olivier Ginon à ses troupes en début de saison. Et l'actionnaire emblématique du club lyonnais s'était donné les moyens de ses ambitions, avec un budget de 21 millions d'euros, le 7e de l'élite. Mais la relégation se profile depuis suffisamment longtemps pour que le club ne soit pas pris au dépourvu, lui qui avait su survoler la pro D2 la saison dernière. On promet en effet l'arrivée de stars au Matmut stadium, même en deuxième division. "On aura une grosse équipe quoi qu'il arrive et je serai là la saison prochaine" promettait ainsi cette semaine le président du club Yann Roubert, dans L'Équipe, concluant : "Notre ambition est de bâtir un grand club. Nous voulons faire de Lyon une ville de rugby." Il faudra vite revenir dans le TOP 14 alors.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut