OL : Clinton Njie victime de propos racistes

Le jeune joueur camerounais de l'Olympique lyonnais, Clinton Njie, a été victime d'un chant raciste de la part de quelques supporters de l'OL lors du déplacement à Guingamp.

L'attaquant de l'OL Clinton Njie se montre de plus en plus décisif et devient un membre important de l'équipe. Le groupe de supporters Lyon 1950 lui a consacré une chanson ironique ("Clinton Njie, il est nul mais on s'en fout, tant qu'il marque des buts pour nous") pour contrer les moqueries sur la qualité technique de l'attaquant. Problème : une partie des ultras a détourné ce chant et a entonné une chanson raciste envers le Camerounais. A Guingamp, dans le parcage visiteurs du Stade du Roudourou, on a entendu "Clinton Njie, il est noir mais on s’en fout, tant qu’il marque des buts pour nous. Il est noir mais on s’en fout, quand il marque on aime beaucoup."

Le groupe de supporters Lyon 1950 a été accusé d'être l'auteur de ces propos racistes. Sur leur compte Facebook, les ultras se défendent : "Lyon 1950 condamne fermement les propos racistes tenus par certains supporters lyonnais à l’encontre de Clinton Njie lors du match Guingamp – OL. Nous rappelons que la seule politique tolérée à Lyon 1950 est celle de l’Olympique lyonnais et que toute autre forme de propagande n’a pas sa place chez nous."

Tout l'actualité de l'Olympique lyonnais sur : http://www.olympique-et-lyonnais.com/
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut