Laurent Wauquiez conseil régional région Etienne Blanc
© Tim Douet

Wauquiez va finalement voter la subvention pour SOS Chrétiens d'Orient

Retirée in extremis en juin dernier, la subvention en faveur de l'association SOS Chrétiens d'Orient, contestée pour ses relations avec les milieux identitaires et l’extrême droite française, va finalement être présentée le 19 septembre prochain par la commission permanente de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Comme nous l'écrivions en juin dernier, une subvention de 22 000€ en faveur de l'ONG SOS Chrétiens d'Orient, contestée pour ses relations avec les milieux identitaires et l’extrême droite française, avait été retirée au dernier moment par la majorité de Laurent Wauquiez. Selon les élus PS du conseil régional, “va faire son retour à la prochaine Commission permanente de la Région prévue le 19 septembre”. “Une nouvelle fois, nous demandons le retrait de ce dossier de l'ordre du jour”, ont écrit dans un communiqué les élus du groupe Socialiste et Démocrate.

Ceux qui en doutaient seront déçus : Laurent Wauquiez n'a pas changé de ligne en démissionnant de la présidence de LR et en « se retirant sur ses terres » comme aime à le souligner la presse. Visiblement, il s'agit toujours de faire de la région un laboratoire politique d'une droite dure et identitaire”, ajoutent les élus d'opposition.

Contacté, l'entourage de Laurent Wauquiez a déclaré que “la Région assume parfaitement de défendre les Chrétiens d’Orient et les minorités en danger en Irak. Elle l’a fait avec énormément d’associations”. S’agissant de SOS Chrétiens d’Orient, le conseil régional assure avoir “sollicité l’Ambassade de  France en Irak” qui leur a indiqué “que cette association bénéficiait au titre d’ONG française d’un suivi par l’Ambassade (contacts, points de  situation, invitation aux réunions collectives…) et que (…) cette  structure figure par ailleurs sur la liste des associations partenaires de la défense.” “Nous avons également sollicité le ministère des Affaires étrangères pour qu’il n’y ait pas de place à la moindre polémique”, a-t-elle ajouté.

Et de conclure : “Il n’y aura de décision finale d’attribution qu’à condition que le ministère des Affaires étrangères nous confirme la qualité du travail qui est fait.  Et jusque-là aucune décision ne sera prise.Nous regrettons que certains élus se livrent à des polémiques sur les  chrétiens d’orient, une cause qui devrait rassembler tout le monde  en dehors des clivages politiques”.

En juin, la délibération présentée par Philippe Meunier, vice-président en charge des partenariats internationaux, avait été retirée au dernier moment sans plus de précisions comme elle l'avait déjà été en septembre 2017. Comme nous l'écrivions à l'époque, selon plusieurs enquêtes réalisées en 2015 par BuzzFeed, puis en 2018 par Le Monde l'association Sos Chrétiens d'Orient apparaît comme noyautée par l'extrême droite. Son président, Charles De Meyer, était l'assistant parlementaire du député d’extrême droite Jacques Bompard et un ancien membre du Printemps français et de la Ligue du Sud. On y retrouve aussi, entre-autres, François-Xavier Gicquel, ancien membre Front national et des Jeunesses nationalistes, exclu du FN pour avoir réalisé un salut nazi en 2012 sur la tombe de Mussolini aux côtés d’Alexandre Gabriac.

Wauquiez retire in extremis une subvention en faveur d'une ONG contestée

à lire également
Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, était à Lyon pour inaugurer l'Institut français de civilisation musulmane situé dans le 8e arrondissement de Lyon. Un lieu culturel dans lequel il a loué “la vision d'un islam ouvert qui s'inscrit pleinement dans la République”.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 9 septembre 2019

    L'instrumentalisation des religions...
    Les religions sont soit-disant "pas politiques"... ha ha ha.
    Vous devriez tous lire la BD "le déradicaliseur", et la faire lire à vos enfants. ça nous éviterait bien des prises de tête à l'avenir !
    (et n'oublions pas que les djihads quels que soient leur nom, ne sont qu'une guerre politique de plus, où le but est le pouvoir et non la vie spirituelle).

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut