Gérard Collomb

Téléphériques à Lyon : Collomb prêt à monter une ZAD

Dimanche, lors de l'élection d'Anne Thoraval la nouvelle maire du 9e arrondissement, Gérard Collomb s'est dit prêt à créer une association de défense écologiste voire à monter une Zone à défendre pour ne pas voir de télécabine passer au-dessus de chez lui dans le 5e arrondissement.

Doyen du conseil du 9e arrondissement, Gérard Collomb a fait la chronologie de ses réalisations dans ce secteur de Lyon dimanche lors de l'élection d'Anne Thoraval comme nouvelle maire du 9e. L'ancien maire s'est aussi amusé des projets de liaison par câble qui pourraient voir le jour entre Francheville, Sainte-Foy-lès-Lyon et Lyon et entre Limonest et Lyon-Vaise. “J’espère que la desserte de l’Ouest lyonnais sera une réalité avec le métro E et la poursuite du métro B jusqu’à l’A45. Quant à la desserte par câble, si vous pouviez éviter de passer au-dessus de Point du Jour (quartier dans lequel il réside, NDLR), je suis sensible aux nuisances sonores ! Je ne voudrais pas être obligé de créer une association de défense écolo, voire avoir à organiser une nouvelle ZAD à Lyon !”, a-t-il ironisé, rapporte Salade lyonnaise. 

Comme nous l'écrivions fin 2019, le Sytral s'était montré très critique sur ce type de liaison testant trois scénarios où les coûts restaient importants pour le nombre de voyageurs : 150 millions d'euros pour 800 à 2500 voyageurs par jours pour plateau nord - Grand Montout (avec des variations saisonnières fortes et en fonction de la météo), 125 millions d'euros pour 1000 à 2000 voyageurs par jours pour Caluire - Vaise, et enfin 210 millions d'euros pour 4 000 voyageurs par jours pour Francheville - Gerland.

Des études devront désormais être réalisées sur les deux nouveaux axes proposés par la majorité écologiste métropolitaine. Et composer avec de possibles résistances sur la colline qui prie. 

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut