Christophe Boudot
© Tim Douet

Lyon : le FN rejette “la culture laide et subversive”

Dans un courrier adressé aux enseignants d'écoles d'art, Christophe Boudot, le candidat frontiste aux régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, plaide pour une “politique culturelle du beau, de l’agréable et de l’esthétique”.

La lettre, datée du 25 novembre et récemment rendue publique, répond aux interrogations de la Coordination nationale des enseignants d'écoles d'art. Cette dernière avait demandé au candidat FN des éclaircissements sur sa politique d'enseignement supérieur.

Dans ce courrier, Christophe Boudot explique que le Front national "rejette la valorisation d'une “culture” élitaire, abstruse, laide, subversive, provocatrice, vide, cosmopolite, conformiste et politiquement correcte qui ne profite souvent à personne, sinon à quelques “artistes” médiocres, et ceci aux frais du contribuable. Pour parler crûment, nous voulons une culture de l'art et non une “cul-ture" du canul’art".

La tête de liste FN a également souligné que, si cette vision n'était pas partagée par les écoles d'art et de design, la collectivité territoriale ne pourrait plus soutenir ces établissements : "De leur respect découlera tout notre soutien", précise-t-il dans son courrier.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut