Les Insoumis lyonnais préparent la rentrée

Les Insoumis du Rhône tenaient un stand à la Guillotière ce samedi, en prévision des mobilisations contre la loi Travail des 12 et 23 septembre.

"Structurer le mouvement". Après le bon score de la présidentielle et la démobilisation aux législatives, les Insoumis du Rhône veulent organiser leur mouvement. Dans les villes de province notamment, où Jean-Luc Mélenchon a largement convaincu au premier tour de la présidentielle (1er à Marseille, Toulouse, Lille et Montpellier). A Lyon, il avait obtenu 22,8 % des suffrages (3e).

"Tout va reprendre très vite avec les mobilisations contre la loi Travail", explique-t-on sur le stand des Insoumis du Rhône. C'est d'ailleurs la raison de leur présence sur les berges du Rhône, à la Guillotière, où l'on affûte les éléments de langage sur "la casse du code du travail", "la fin du CDI", "le plafonnement des indemnités prud'homales". Une affiche partage la lutte des coursiers indépendant de Deliveroo contre la plateforme.

Préparer les manifestations contre la loi Travail

Pour les élus aussi la rentrée s'annonce. Conseiller régional et candidat France Insoumise aux législatives sur la 7e circonscription du Rhône, "Andréa Kotarac était présent à Bron avec la caravane nationale vendredi", souligne Jordan Ruynat, qui a fait campagne aux côtés d'Elliott Aubin, sur la 1re circonscription.

L'université d'été du mouvement, le week-end prochain à Marseille devrait éclaircir les axes d'opposition au gouvernement. En attendant, même si le temps radieux n'incite pas vraiment les passants à discuter des questions techniques du code du Travail, il faut préparer des manifestations du 12 septembre, à Lyon, et du 23, à Paris. En s'appuyant sur les réseaux étudiants notamment.

Même si tout n'est pas encore prêt, et les Lyonnais encore peu nombreux en cette mi-août. "On utilise encore le matériel de campagne de la présidentielle, plaisante un militant encarté au Parti de gauche, on fait du recyclage".

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut