jambon
@DR

Les anti-halal reviennent à Lyon

Des élus d'Europe écologie - Les Verts lyonnais ont demandé au préfet ce jeudi, d'interdire la tenue d'une nouvelle manifestation d'extrême-droite à Lyon le 14 mai : "la marche des cochons", un an après l'envahissement du Quick halal de Villeurbanne. (Actualisé le 29 avril à 8h45).

Lyon va-t-elle devenir la capitale des anti-halal ? Plus d'un an après la manifestation du 7 mars 2010 qui avait vu une cinquantaine de militants d'extrême-droite envahir le Quick de Villeurbanne, affublés de masques de cochon pour dénoncer la vente de viande halal dans ce restaurant; le mouvement des jeunes identitaires lyonnais, Rebeyne, a prévu de remettre le couvert, le 14 mai prochain, dans un lieux encore inconnu à Lyon.

Refuser de consommer une viande égorgée au nom d'Allah

Les jeunes d'extrême-droite ont créé un site Internet dédié à l'événement appelé la "marche des cochons". "Nous avons décidé de placer notre manifestation sous le signe de l'humour et du décalage autour de la thématique porcine. Nous considérons que le second degré est le meilleur moyen de sensibiliser l'opinion publique sur la question du halal et de l'islamisation", estiment les jeunes identitaires. Pour autant leurs idées restent les mêmes : "la part croissante du halal dans notre circuit alimentaire préoccupe tous les Français qui refusent de consommer une viande égorgée au nom d'Allah, souvent à leur insu", écrivent-ils sur leur site internet.

Après le succès de leur manifestation l'année dernière, la vidéo de l'envahissement du Quick de villeurbanne ayant été visionnée à plus de 480 000 reprises sur Dailymotion, les identitaires lyonnais invitent leurs homologues niçois et bretons à se joindre à eux le 14 mai. Des cars seront affrétés du sud et de l'ouest. De manière générale, "tous les citoyens engagés, associations de consommateurs, bouchers et charcutiers, militants laïcs ou de la cause animale, éleveurs ou simple Lyonnais" sont invités à se joindre à eux.

Le repas sans viande de la ville de Lyon

Mais le groupe Europe écologie-les Verts de Lyon ne l'entend pas de cette oreille. Il a rendu public ce jeudi un courrier adressé au préfet lui demandant d'interdire la manifestation. Elle "a pour but explicite de reproduire "le saccage du Quick halal de Villeurbanne" et de lutter contre l'abattage rituel et l'absence de porc dans les cantines scolaires", écrivent-ils. Sur ce dernier point, les écologistes précisent que "la Ville de Lyon s'est impliquée dans une démarche novatrice et consensuelle (…) pour proposer un repas universel pour tous les enfants dit sans viande". Il leur paraît donc évident que "cette manifestation vise à stigmatiser les positions et les choix pris de façon concertée par les représentants de la Ville de Lyon". Les Verts demandent aussi au préfet "de saisir l'hébergeur du site Internet afin de supprimer la publication" et de "prendre attache avec la société Facebook pour supprimer la page dédiée à cet événement".

"Nous ne pouvons pas interdire un événement pour lequel il n'a pas encore été demandé d'autorisation", précise la préfecture ce jeudi. La Direction départementale de la sécurité publique confirme qu'à sa connaissance "il n'y a pas encore de déclaration de manifestation déposée auprès des services de la Préfecture", mais qu'"un dispositif est envisagé pour éviter tout affrontement". Le délégué à la communication de Rebeyne Lyon précise qu'il doit déposer la demande "à partir de quinze jours avant l'événement". Il a l'intention de le faire en début de semaine prochaine.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut