Anne Brugnera députée de la 4e circonscription du Rhône. (Photo Lyon Capitale)

La députée lyonnaise Anne Brugnera mobilisée sur la loi de finances en faveur des étudiants

Anne Brugnera, députée de la 4e circonscription du Rhône est promue "responsable de texte" pour la mission "enseignement supérieur et vie étudiante" du projet de loi de finances 2023.

À partir de ce mardi 4 octobre, le Parlement dispose de 70 jours pour examiner, amender et voter le projet de loi de Finance 2023, avant qu'il ne soit examiné par le Conseil constitutionnel en décembre. Le gouvernement a notamment prévu d'allouer un milliard d'euros supplémentaire à l'enseignement supérieur et de la Recherche, dont le budget s'élèvera en 2023 à 25,7 milliards d'euros. 200 millions d'euros supplémentaires seront notamment ciblés "en faveur de la réussite des étudiants et de l'amélioration de leur condition de vie".

Renforcer le pouvoir d'achat des étudiants

Un volet sur lequel la députée Anne Brugnera de la 4e circonscription du Rhône — qui englobe le 6e arrondissement ainsi qu'une partie du 3e et du 8e arrondissement de Lyon — sera particulièrement vigilante cet automne lors des débats à l'Assemblée nationale. L'élue de la majorité présidentielle a en effet été désignée par son parti comme responsable du texte. La députée devra ainsi veiller à ce que le "déploiement des crédits pour lutter contre la précarité étudiante" soit mentionné dans le texte du projet de loi. Elle assure dans un communiqué qu'elle portera une attention particulière au renforcement du pouvoir d'achat des étudiants et au soutien accordé aux Crous.

Le gouvernement souhaite notamment inscrire dans le budget finance 2023 une revalorisation de "4 % des bourses sur critères sociaux à la rentrée 2022-2023", soit 85 millions du projet, "un repas à 1 euro pour les étudiants précaires", ou encore "le gel des droits d'inscription dans les universités et logements Crous". Ce budget 2023 mentionne également une "enveloppe de 7,5 millions d'euros pour doubler les moyens dédiés à l'accompagnement des étudiants en situation de handicap". Pour mémoire, le budget de l'enseignement supérieur et de la Recherche représente 3,36 % des 785 milliards d'euros de budget général de l'Etat.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut