Fenech interpelle le gouvernement après l’attentat de Manchester

Après l'attentat qui a eu lieu à Manchester ce lundi soir, Georges Fenech, le député de la 11e circonscription du Rhône, a appelé le gouvernement à ne pas se tromper de priorité là où selon lui l'urgence n'est pas de faire "une 13e loi de moralisation de la vie publique depuis 1988", mais plutôt "de se doter des moyens à la hauteur de la menace terroriste".

Le député de la 11e circonscription du Rhône a réagi dans un communiqué à l'attentat qui a fait 22 morts et 59 blessés ce lundi soir à Manchester. Selon le candidat Les Républicains à sa propre succession : "le tragique attentat de Manchester exige de la communauté internationale d’éradiquer définitivement la menace permanente du terrorisme en expugnant Daech du territoire irako-syrien."

"En France, l’urgence est de placer sous surveillance drastique tout national fiché S, d’expulser les étrangers radicalisés, de sécuriser nos frontières nationales et renforcer les moyens de Frontex aux frontières extra européennes", a-t-il ajouté. Georges Fenech a invité "le nouveau gouvernement d’Emmanuel Macron à ne pas se tromper de priorité". Selon lui, "l’urgence est-elle de proposer une 13e loi de moralisation de la vie publique depuis 1988 ou de se doter des moyens à la hauteur de la menace terroriste dans un contexte de guerre internationale ?"

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut