Amphithéatre

Anniversaire du fondateur de Lyon : l’UMP se trompe de date

Plusieurs élus UMP de Lyon ont adressé un courrier à Gérard Collomb lui demandant de fêter les 2 000 ans de la mort du fondateur historique de Lyon, le Romain Lucius Munatius Plancus. La missive, relayée par certains médias, comporte pourtant une grave erreur historique : l’homme n’est pas mort il y a 2 000 ans.

Fondateur de Lugdunum en 43 avant Jésus-Christ, Lucius Munatius Plancus est né en 87 avant notre ère et mort en moins 15 (non en 15 après, comme le prétend le courrier de l'UMP). En 2015, nous fêterons donc en théorie les 2 030 ans de sa mort. Cependant, des doutes subsistent également sur cette date de décès. Pour les historiens, elle serait comprise entre –22 et –15. L'initiative a donc trente ans de retard et aurait dû être prise en 1985, quand le maire de centre droit Francisque Collomb était encore au pouvoir.

Dans leur lettre, les élus UMP déclarent : "Mais les Lyonnais le connaissent-ils si bien ? Quid de nos jeunes écoliers ?" Visiblement, même eux n'ont pas pris le temps de faire davantage connaissance avec lui pour savoir quand il est mort.

Rendez-vous en 2019 ?

Rien n'est cependant perdu. En 2019, nous fêterons les 2 000 ans de l’amphithéâtre des Trois Gaules, monument laissé quasiment à l'abandon sur les pentes de la Croix-Rousse et peu connu des Lyonnais, car fermé au public. En 177 après Jésus-Christ, sainte Blandine et les martyrs de Lyon y furent massacrés.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut