Bastien Marguet est lauréat de la finale régionale « Ma Thèse en 180s »

"Le plus dur est de respecter le timing" Bastien Marguet, lauréat "Ma Thèse en 180s" (vidéo)

Bastien Marguet est lauréat de la finale régionale "Ma Thèse en 180s" qui s'est déroulée à Lyon le 24 mars. Doctorant en dernière année à l'Institut Matière Lumière de l'Université Claude Bernard Lyon 1, il travaille sur un matériau aux qualités exceptionnelles : le graphène. Retour sur ce concours de vulgarisation avant la grande finale nationale le 31 mai à Lyon à la Bourse du Travail.

Le graphène kesako ?

"C'est un matériau bidimensionnel. Si on imagine une feuille de papier, elle s'étend sur les deux dimensions de l'espace et si on ajoute de l'épaisseur, elle sera en trois dimensions. Donc, en quelque sorte, un matériau bidimensionnel c'est un matériau qui n'a pas d'épaisseur. Il y a une classe de matériaux découverts depuis 2004 avec la découverte du graphène. Ça a eu des retombées assez énormes dans la communauté scientifique. Ces matériaux ont des propriétés assez exceptionnelles."

Comment préparer une vulgarisation d'une thèse en 180 secondes ?

"Ce concours s'inscrit dans le cadre d'une formation de l'école doctorale. On a trois demies journées de formation avec une formatrice. Elle nous aide à préparer un discours avec ses techniques. On réfléchit aux messages à faire passer au public, les points forts de notre thèse et puis une métaphore pour que cela passe de la manière la plus simple possible. "

Les détails et le retour d'expérience du concours #MT180 à écouter dans la vidéo :

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut