Le 16 décembre 2021, Bruno Bernard, le président de la Métropole, assistait à la plantation d’arbres dans une copropriété du 3e arrondissement. À terme, la Métropole souhaite accompagner une centaine de copropriétés, notamment dans les communes les moins végétalisées de son territoire. (Photo Hadrien Jame)

Forêts urbaines, 300 000 arbres à planter : la Métropole de Lyon défend son plan nature "unique en France"

La Métropole de Lyon poursuit son importante plantation d'arbres sur les 59 communes de la Métropole. Objectif : la barre des 300 000 arbres plantés sur le mandat 2020-2026.

La Métropole de Lyon souhaite "passer la vitesse supérieure" en matière de plantation d'arbre et de végétalisation de son territoire.

L’exécutif écologiste à la tête de la Métropole de Lyon depuis juillet 2020 se réjouit d'une année record de plantation d'arbres d'alignement en 2021. "Cette année, on a planté 4384 arbres d'alignement. C'est 3 fois plus qu'en 2018 (1308), 2 fois et demi plus qu'en 2019 (1706). Uniquement sur les arbres d'alignement", souligne Pierre Athanaze, vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’environnement.

La Métropole veut multiplier les dispositifs de plantation : notamment les forêts urbaines. 5 ont été réalisées jusqu'à maintenant. "D'autres, plus grandes, vont être faites. On a un projet de ferme urbaine pour cet automne 2022 qui fera 7 hectares. Quand je présente ça à mes collègues des autres agglomérations françaises, personne n'arrive à ce niveau-là", poursuit Athanaze. La Métropole souhaite aussi renaturer. Une friche de 12 hectares va être renaturée ces prochains mois. "Et à des endroits, on ne pourra pas mettre d'arbres, à cause des réseaux notamment, donc on va végétaliser autrement",  ajoute-t-il encore.


Le plan nature de la Métropole de Lyon est "unique en France". "C'est le plus ambitieux"

Pierre Athanaze, vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’environnement.


La Métropole de Lyon défend son plan nature, "unique en France", selon elle. "C'est le plus ambitieux. Ce n'est pas du baratin. Il est chiffré. Ce ne sont pas que des intentions", explique encore Athanaze. Des concertations sont en cours, ou vont débuter, sur l'apaisement de la Presqu'île, le réaménagement de l'avenue des Frères-Lumière ou du boulevard de la Croix-Rousse. La place pour une plus grande végétalisation, en ces lieux, sera notamment au coeur des débats.

Ce plan nature, c'est un budget en investissement de 44M d'euros sur le mandat 2020-2026. Et puis il y a le fonctionnement. "Planter des arbres c'est bien, mais il faut aussi les entretenir, les arroser, les tailler etc... Cette année on était à environ 16M d'euros de fonctionnement, et on sera entre 17M et 19M d'euros les années à venir", explique le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’environnement.

Objectif pour la Métropole de Lyon : la barre des 300 000 arbres plantés sur le mandat 2020-2026. Tous arbres confondus.

Lire aussi : un groupe d'opposition dépose un recours en justice, les écologistes accusés d'inaction climatique

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut