Affiche du film “Grâce à Dieu” de François Ozon

Pédophilie : la justice refuse le report de “Grâce à Dieu”

La justice a tranché. Le film de François Ozon Grâce à Dieu pourra sortir en salles ce mercredi 20 février.

Ce lundi, le tribunal de grande instance de Paris a refusé de reporter la sortie du long-métrage Grâce à Dieu, de François Ozon, sur l'affaire Preynat. Le réalisateur avait été assigné par les avocats de Bernard Preynat, au motif que les faits de pédophilie, avoués par le prêtre pédophile, n'avaient pas encore été jugés. Le tribunal a estimé que “la diffusion d’informations déjà notoirement connues du public n’est pas constitutive d’atteinte au respect de la vie privée”. Ce lundi, la justice lyonnaise devra aussi trancher le cas de Régine Maire, qui a demandé que son nom n’apparaisse pas dans le film.

à lire également
faits divers
Un homme de 30 ans, qui vivait encore chez ses parents près de Lyon, a été condamné à 18 mois de prison avec sursis. Il consultait des sites pédopornographiques et échangeait des liens d'images sans que sa famille ne se doute de rien. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut