Affiche du film “Grâce à Dieu” de François Ozon

Pédophilie : la justice refuse le report de “Grâce à Dieu”

La justice a tranché. Le film de François Ozon Grâce à Dieu pourra sortir en salles ce mercredi 20 février.

Ce lundi, le tribunal de grande instance de Paris a refusé de reporter la sortie du long-métrage Grâce à Dieu, de François Ozon, sur l'affaire Preynat. Le réalisateur avait été assigné par les avocats de Bernard Preynat, au motif que les faits de pédophilie, avoués par le prêtre pédophile, n'avaient pas encore été jugés. Le tribunal a estimé que “la diffusion d’informations déjà notoirement connues du public n’est pas constitutive d’atteinte au respect de la vie privée”. Ce lundi, la justice lyonnaise devra aussi trancher le cas de Régine Maire, qui a demandé que son nom n’apparaisse pas dans le film.

à lire également
Le cardinal Barbarin a été relaxé ce jeudi par la Cour d'appel de Lyon. Les juges ont estimé qu’il aurait dû dénoncer les faits avant le 26 février 2013, mais que les faits étaient prescrits. Concernant les faits postérieurs, pour lesquels il a été condamné, contrairement à la première instance, la cour a déclaré que le cardinal n’avait pas à saisir la justice.
Faire défiler vers le haut