nordahl-lelandais-voudrait-qu-une-seule-arrestation-resolve-tout-ce-qu-n-pas-pu-resoudre
@DR

Nordahl Lelandais a avoué le meurtre d’Arthur Noyer

Mis en examen depuis décembre dernier pour le meurtre de Arthur Noyer, Nordahl Lelandais a avoué hier aux enquêteurs avoir effectivement tué le Caporal de 23 ans. Les circonstances demeurent encore inconnues.

L’ancien maître-chien a avoué aux enquêteurs avoir tué le Caporal Arthur Noyer, porté disparu depuis avril 2017. Accompagné de son avocat, Me Jakubowicz, Nordahl Lelandais a été amené par les enquêteurs à Cruet (Savoie), là où le crâne du militaire de 23 ans avait été retrouvé en septembre. Le meurtrier de la petite Maëlys ne s’est pas exprimé sur les circonstances du meurtre d’Arthur Noyer pour le moment. Reconduit au centre psychiatrique du Vinatier, il devrait être entendu prochainement pour apporter des éclaircissements sur la situation.

Plusieurs enquêtes rouvertes. La piste du tueur en série ?

Lorsque Nordahl Lelandais avait été mis en examen pour les affaires de Maëlys et d’Arthur Noyer, une vingtaine d’affaires ressortaient des placards. Enquêteurs et familles des disparus souhaitaient demander des vérifications, pour écarter la "piste Lelandais". Dans un dossier paru dans le numéro de février de Lyon Capitale, les proches des disparus se félicitaient de la réouverture des enquêtes, non pour accabler Lelandais, mais "procéder par élimination" confiait un proche de disparu. Le rapprochement entre les affaires de la petite Maëlys et de Arthur Noyer a tardé à être fait, "en raison notamment de l’absence de fichier de "personnes disparues de manière inquiétante" et de l’absence de croisement des informations détenues à Grenoble et à Chambéry", confiait une source proche du dossier.

à lire également
Police voiture Tim
À Villefranche-sur-Saône, des policiers appelés pour un tapage nocturne se sont retrouvés face à un homme complètement nu et ont trouvé chez lui une arme, deux serres et du matériel de culture de cannabis. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut